Stéphane Le Foll au Maghreb pour promouvoir les exportations françaises

Stéphane Le Foll au Maghreb pour promouvoir les exportations françaises

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll est allé cette semaine promouvoir les exportations agricoles françaises en Algérie et en Tunisie, en particulier de veaux, pour soutenir la filière française d'élevage.

En Algérie, "les discussions ont porté principalement sur le développement de coopérations entre filières françaises et algériennes", explique le ministère de l'Agriculture dans un communiqué publié vendredi, au dernier jour de ce voyage entamé mercredi

Pour la viande bovine, l'objectif est de créer une société d'économie mixte pour développer les exportations de veaux et de "mettre en place une filière algérienne d'engraissement de (veaux) et d'abattage-découpe". L'Algérie compte 900.000 têtes de bovins et consomme 420.000 tonnes de viande, dont 50.000 seulement sont importées. Pour la filière laitière, le projet consiste à étendre le projet pilote mené en 2012-2014 et qui a permis d’initier la structuration de la filière laitière algérienne.

Une autre société d'économie mixte pourrait être mise en place pour "tester des variétés de semences de blé françaises en Algérie" et ainsi améliorer la génétique des variétés locales. L'Algérie est l'un des premiers importateurs mondiaux de blé, et le premier client de la France pour cette céréale. Paris et Alger discutent également de l'extension d'un projet pilote dans la filière laitière. Le ministère espère "concrétiser" ces projets lors de la visite du Premier ministre algérien en France, le 4 décembre.

En Tunisie, un accord a été signé entre l'interprofession française du bétail Interbev et le syndicat des agriculteurs tunisiens Synagri. La France a, de son côté, réitéré sa demande de levée de l’interdiction d’exportations de pommes françaises vers la Tunisie.

Cette visite s’inscrit dans le cadre politique et économique plus large de la coopération de la France dans le bassin Méditerranéen, région peuplée d’un milliard d’habitants et confrontée à des défis majeurs en termes de stabilité, de sécurité alimentaire et d’adaptation au changement climatique.

 

 

Source Ministère de l'Agriculture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier