Stéphane Le Foll en campagne

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, estime que la décentralisation économique est "essentielle", lors d'un déplacement de campagne à Sablé-sur-Sarthe, dans la 4e circonscription où il est candidat aux législatives.

   "Il est clair qu'on a besoin d'une décentralisation économique pour répondre au plus près aux besoins" des petites entreprises, a expliqué Stéphane Le Foll, lors d'une conférence de presse, après la visite d'une biscuiterie à Sablé, "la Sablaisienne".

  Avec de nouveaux outils comme la Banque publique d'investissement, "où on régionalise et on donne aux régions la capacité de prendre des parts dans le capital des entreprises, je crois franchement (...) que là il y a une piste extrêmement productive en terme de redressement productif", a assuré M. Le Foll, alors que, selon lui, la France "a perdu 20-25% de ses PME en 15 ans".

  Pierre Moscovici a annoncé la création de la Banque pour début 2013.

  Accompagné de Jacques Auxiette, président PS du conseil régional des Pays de la Loire, Stéphane Le Foll a constaté, lors de la visite de la biscuiterie, qu'"une chef d'entreprise qui est à la fois directeur des ressources humaines, directeur commercial (...) se trouve très vite dans l'incapacité de gérer l'ensemble des dispositifs".

  "Et c'est là que dans la discussion Jacques Auxiette disait +mais sur l'embauche d'un cadre, la Région peut aider, sur l'investissement la Région peut aider+", a-t-il poursuivi. "Une TPE peut devenir une PME, qui peut devenir une PME de plus de 500 personnes et devenir exportatrice", a ajouté le ministre de l'Agriculture, en citant l'exemple de la Sablaisienne qui exporte au Japon.

  "Il est important de bien montrer qu'on a trop laissé penser que les choix industriels se faisaient à l'échelle nationale, sur des grandes entreprises, alors qu'il faut qu'on reparte du terrain, des initiatives locales", a ajouté Stéphane Le Foll, en soulignant que "les régions, si elles ont les moyens de financement, ont un rôle capital à jouer".

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier