Strasbourg : Des producteurs déversent fruits et légumes devant la préfecture

Une cinquantaine de producteurs alsaciens ont déversé à Strasbourg quatre remorques de fruits et légumes devant la préfecture pour protester contre la « distorsion de la concurrence » avec les pays voisins et réclamer à l'Etat un système de compensations.

Les remorques ont déversé plusieurs dizaines de tonnes de légumes (pommes de terre, choux, salades...) pour « dénoncer la faillite des producteurs de fruits et légumes », a expliqué Dominique Bauer, président du syndicat des maraîchers de Sélestat (Bas-Rhin). Ils ont également proposé aux passants une distribution gratuite de fruits et légumes disposés dans une petite remorque. Cette « action symbolique » vise à dénoncer « la distorsion de la concurrence » avec les pays voisins (Allemagne, Pays Bas...), a indiqué M. Bauer.

Les producteurs réclament une « compensation pour le prix de la main d'oeuvre, moins chères chez eux, pour regagner de la compétitivité », a-t-il ajouté. Charges comprises, « la main d'oeuvre coûte 6 euros de l'heure en Allemagne contre 13 euros en France », a-t-il affirmé. Les agriculteurs allemands bénéficient d'une exonération totale des charges sociales sur les salaires des saisonniers, a précisé Denis Digel, président de la section fruits et légumes à la FRSEA.

L'Alsace compte environ 400 producteurs de fruits et légumes et, « en tant que région limitrophe (...), est touchée de plein fouet », poursuit-il, pressant l'Etat de « compenser ces différences », par exemple par des « aides directes » similaires à celles proposées aux restaurateurs ou par des « charges patronales déductibles fiscalement ». Une délégation devait être reçue par le secrétaire général de la préfecture.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier