Surmortalité des jeunes huîtres : 5 millions d'euros d'aides aux ostréiculteurs

SC

Le ministère de l'Agriculture et de la Pêche a débloqué une aide de 5 millions d'euros au titre de « mesures d'accompagnement », à la suite de la surmortalité dont ont été victimes cet été les jeunes huîtres et les naissains.

Les ostréiculteurs pourront bénéficier d'allègements de charges à hauteur de 2,5 millions d'euros. Le fonds d'allègement des charges (FAC) prendra en charge les intérêts sur les échéances des prêts professionnels à long et moyen terme, d'une durée supérieure à 24 mois.

Les ostréiculteurs disposeront d'une autre enveloppe de 2,5 millions d'euros sous forme de prêts pour financer le rachat de naissains nécessaires, dès que l'autorisation de réensemencement aura été donnée.

Par ailleurs, le taux d'indemnisation, dans le cadre de la procédure des calamités agricoles, a été « à titre exceptionnel » porté de 12% à 20%. Le ministère de l'Agriculture avait déjà annoncé d'autres dispositions en faveur des ostréiculteurs, notamment un report des cotisations sociales salariales et patronales.

La France, premier producteur européen et quatrième mondial, derrière la Chine, le Japon et la Corée du Sud, compte 15.000 à 20.000 ostréiculteurs, qui produisent 130.000 tonnes d'huîtres par an.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier