Syndicalisme : Ambiance tendue au 63e congrès de la Fnsea

SC avec AFP

La Fnsea, en proie à des dissensions nées de la redistribution des aides européennes, a ouvert son 63ème congrès avec l'espoir de renouer avec un climat apaisé.

Le congrès annuel du premier syndicat agricole français a débuté ses travaux aujourd'hui, en début d'après-midi, par une séance à huis clos. Quelque 500 à 600 délégués participent aux débats. La tension sera surtout perceptible entre céréaliers et éleveurs, les premiers s'estimant lésés par le rééquilibrage des aides qui se feront au profit des seconds.

La nouvelle, lundi soir, d'un coup de pouce financier du gouvernement en faveur des céréaliers mécontents est tombée à point, à la veille de l'ouverture du congrès. De quoi donner à Jean-Michel Lemétayer, président de la Fnsea, quelques arguments pour tenter de calmer les esprits.

Ce dernier a promis de favoriser « le plus large débat possible » lors de cette séance à huis clos. Prévue pour se terminer en début de soirée, elle pourrait se poursuivre tard dans la nuit.

Les travaux officiels se tiendront les mercredi et jeudi avec l'organisation de tables rondes sur les retraites agricoles ou encore la valorisation des productions. Le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, Michel Barnier, interviendra mercredi soir tandis que le Premier ministre, François Fillon, est attendu jeudi pour la clôture du congrès.

Publié par SC avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires