Syndicat Montbéliard Puy de Dôme : : Visite d'élevages dans le département de la Loire

Le 21 Octobre dernier, à l'initiative du Syndicat Départemental, une vingtaine d'éleveurs Montbéliard du Puy-de-Dôme ont consacré la journée à la visite de trois élevages situés dans le département voisin de la LOIRE . La matinée a permis de se rendre au GAEC du HAUT – FOREZ (Famille MEUNIER) à Essertines en Châtelneuf, comme son nom l'indique situé dans les Monts du Forez à 900 m d'altitude. Après le repas, direction la plaine pour la visite du GAEC de BELLECROIX (Famille CHANAVAT Jean- Luc), en fin d'après midi nous avons été reçus au GAEC DE L'ORMANCHERE (Familles CHANAVAT Jean marc / DELEAGE Paul). Ces deux élevages étant situés sur la commune de Chazelles sur Lyon à la limite du Rhône dans les Monts du Lyonnais à 600 m d'altitude.
Ayant reçu un accueil chaleureux, il faut aussi apprécier la présentation des animaux qui nous a été faite dans chacune des exploitations avec l'appui des commentaires de Laurent PONCET animateur génétique à la coopérative d'insémination de la Loire. Cela a permis également d'être confronté à des orientations de progrès génétiques différentes. Les éleveurs de la Loire ayant par exemple largement utilisés la transplantation embryonnaire à l'image des trois élevages visités, avec pour objectif de se créer une base de sélection solide.
De l'avis des participants, cette journée a pleinement atteint son but. Outre le domaine génétique, ce fut aussi l'occasion de découvrir les systèmes d'exploitations de nos voisins (ci dessous les caractéristiques des exploitations visitées) avec notamment au Gaec du Haut-Forez un bâtiment vaches laitières caillebotis/ logettes sur compost intéressant, qui peu susciter des idées et pourquoi pas être repris dans les élevages de notre département.
Suite à l'impression très positive que laisse cette journée le syndicat proposera à nouveau à ses adhérents le même genre d'activité en instaurant si possible un rythme d'une visite tous les deux ans. Rendez vous donc en 2010.

Des éleveurs attentifs à la présentation

Des éleveurs attentifs à la présentation

Gaec du Haut-Forez à Essertines en Chatelneuf.

4 associés : 2,8 UTH – AOC Fourme de Montbrison
98 ha sur 2 sites : 42 ha de prairies temporaires dont 9 ha de luzerne/dactyle
6 ha de céréales, 6 ha ensilage maïs, 1,5 ha de plants de pomme de terre
55 vaches – 70 génisses pour renouvellement – âge moyen au vêlage 28 mois.
8110 Kg / VL à 34,1 de TP et 41,5 de TB - Cellules : 102 000 – IVV 377 jours.
Alimentation hivernale à base d'herbe + 15 kg d'ensilage maïs (Ration semi-complète + DAC)
Complémentation : céréales/correcteur azoté / maïs grain humide.

Bâtiments logettes sur compost.

ISU troupeau : 122
INDEX MO 104

Gaec de BELLECROIX à Chazelles sur Lyon.

3 associés (M Jean Luc Chanavat, son épouse Sylvie et leurs fils Mathieu)
117 ha : 10 ha de Luzerne – 47 ha de prairie – 25 ha de maïs ensilage – 35 ha de céréales.

75 vaches – 80 génisses pour renouvellement en vêlage précoce – 10 veaux de lait / an.
8619 Kg / VL à 33,5 de TP et 38,5 de TB.
Alimentation hivernale à base d'ensilage maïs + ensilage d'herbe (Ration semi-complète)
Complémentation : maïs épis, correcteur azoté, drêches de brasserie.

Bâtiment aire paillée caillebotis.

2 à 3 collectes d'embryons / an
3 méres à taureau dans le troupeau
ISU troupeau : 129
INDEX MO 113

Gaec de L' ORMANCHERE à Chazelles sur Lyon.

4 associés (M et MME CHANAVAT Jean Marc / M et MME DELEAGE Paul)
60 ha : 5 ha de Luzerne – 37 ha de prairie – 10 ha de maïs ensilage – 8 ha de céréales.

50 vaches – 80 génisses pour renouvellement– 30 veaux de lait / an (Coopérative veaux de velay)
8642 Kg / VL à 34,6 de TP et 41 de TB.
Alimentation hivernale à base d'ensilage maïs + ensilage d'herbe (Ration semi-complète)
Complémentation : céréales, correcteur azoté.

Bâtiment aire paillée caillebotis.

1 à 2 collectes d'embryons / an
2 mères à taureau dans le troupeau
ISU troupeau : 129
INDEX MO 111
Naisseur de PIOMBO

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier