Syndicats : Lait : un accord controversé

L'Organisation des producteurs de lait (OPL), la branche lait du syndicat agricole minoritaire Coordination rurale, a plaidé pour une régulation par Bruxelles du marché, et qualifie de « catastrophique » l'accord entre industriels et producteurs sur les prix.

« Cet accord nous fait travailler encore à perte, avec un prix du lait inférieur à nos coûts de production. C'est catastrophique... Quand j'entends parler (de prix du lait moins élevé en Allemagne qu'en France), je dis mais où est l'Europe ? », a lancé le président de l'OPL Daniel Condat.

Le numéro un du syndicat s'exprimait à la tribune de son 4ème congrès annuel, à Vire, devant près de 300 producteurs de l'OPL et de l'Apli (Association des producteurs de lait indépendants), tous deux membres du syndicat de laitiers européen European milk board (EMB), à l'origine du mouvement de grève du lait en 2009 notamment.

« La mobilisation est plus que jamais d'actualité », a ajouté Jacques Lepeltier, secrétaire général de la Coordination rurale.

Épandage de bidons de lait à Nantes


Dans l'immédiat, seuls sont prévus un épandage de bidons de lait à Nantes jeudi, et un rassemblement de femmes et enfants de producteurs laitiers membres de l'Apli à Poitiers samedi.

Mardi le syndicat des producteurs de lait majoritaire, la FNPL (issue de la FNSEA), et les industriels ont signé un accord sur le prix du lait prévoyant en moyenne une hausse de 9 à 10% du prix du lait au 2e trimestre 2010 par rapport au 2e trimestre 2009. La Coordination rurale et l'OPL déplorent d'ailleurs leur exclusion de ces discussions.

Selon l'OPL, l'accord équivaut à un prix d'environ 270 euros les 1.000 litres, contre un coût de production de 340 à 350 euros, sans la rémunération du producteur.

« Notre objectif est de faire pression sur le groupe d'expert de haut niveau qui doit remettre en juin un rapport sur le lait à la Commission, pour une régulation européenne politique du marché du lait », comme au Canada, où les 1.000 litres sont à 420 euros, a déclaré M. Condat.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier