Terrena : 2.000 agriculteurs impliqués dans la réduction des gaz à effet de serre

Sophie Caron

Terrena : 2.000 agriculteurs impliqués dans la réduction des gaz à effet de serre
Une alimentation riche en omégas 3 permettrait de réduire jusqu’à 20% les rejets de méthane des vaches laitières (DR).

Dans l’ouest de la France, plus de 2.000 agriculteurs adhérents de Terrena se sont engagés dans le programme AgriCO2 pour une économie totale de 15.000 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 90 millions de kilomètres parcourus en voiture ! Une démarche exposée dans le cadre de la COP21.

Les 7 actions techniques d'AgroCO2

1. Réduire jusqu’à 20% les rejets de méthane des vaches laitières grâce à une alimentation avec du lin riche en omégas 3 ;

2. Economiser jusqu’à 20% de carburant grâce aux formations éco-conduite de tracteurs

3. Diminuer les émissions de protoxyde d’azote d’1 tonne d’éq.CO2/ha/an par l’introduction de légumineuses à graines : pois, féverole et lupin

4. Stocker chaque année jusqu’à 920 kg d’équivalent CO2 /ha/an par la mise en place de haies autour des parcours des volailles label

5. Diminuer les émissions de protoxyde d’azote de 752 kg eq. CO2 par ha et an en remplaçant des cultures à forte demande d’engrais azoté (céréales/ colza) par la culture du lin, dont les besoins en azote sont inférieurs de 50%

6. Développer les couverts végétaux avec légumineuses et/ou à cycle long, permettant de réduire la fertilisation azotée de la culture suivante (61 kg éq. CO2 par hectare et par an)

7. Réduire la teneur en protéines des rations des porcs pour limiter les teneurs en azote des effluents et les émissions de N2O (programme Triphase Terrena – 73 Kg CO2/truie environnée par an)

AgriCO2 est un dispositif qui permet d’encourager les agriculteurs à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Il regroupe 7 actions techniques référencées dans une étude INRA réalisée avec l’appui de l’ADEME et de l’association Bleu-Blanc-Cœur. Elles permettent à chaque agriculteur de quantifier et de valoriser les économies de CO2 réalisées sur son exploitation.

En 2014,  1.938 agriculteurs adhérents de Terrena se sont engagés dans AgriCO2 pour une économie totale de 15.000 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 90 millions de kilomètres parcourus en voiture.

Réduire les rejets de méthane grâce à une alimentation riche en Omégas 3

Une des actions phares de ce projet est la diminution des rejets de méthane des vaches laitières en jouant sur une alimentation riche en Omegas 3. Le méthane entérique représente en effet 40% des émissions de gaz à effet de serre d’une ferme laitière. La mesure des émissions de méthane entérique se fait par le biais de l’outil « Eco-Méthane » qui permet une analyse en spectroscopie infra-rouge de la teneur en acides gras d’un litre de lait, et d’en déduire la quantité de méthane émise pour la production de ce litre.

La mise en place de la mesure permet de mettre en place des solutions alimentaires de réduction (apports de sources d’Oméga 3 végétales comme herbe, graine de lin, luzerne…) avec des bénéfices collatéraux en santé animale et en nutrition humaine, selon Bleu-Blanc-Coeur. Ce type d’alimentation permettrait de réduire jusqu’à 20% les rejets de méthane des vaches laitières.

 

 

Source Terrena

Sur le même sujet

Commentaires 10

oups ...

Terrena continue a investir dans une logique de communication ambitieuse alors que sur le terrain moins de 1% de ces sociétaires agriculteurs pratiquent cette techniques. D'ailleurs l'objectif de cette coop se situe plus dans la dimension géographique que dans le respect et de volonté d'aider les agriculteurs, ces actionnaires, alors !!!!!

oli86

Mais oui , mais oui terrena est bien le chantre d'une agriculture durable econome... C'est bon pour le marketing, du boeuf aux oméga 3 et ainsi de suite . Au même niveau que notre vénéré president de la fédé qui soutien l'élevage !!! Misère et on n'a pas encore tout vu !!!

szut

a la fin qui y gagne?

dob

c'est sur terrena rêve que tous ses coopérateur passent au tout herbe pour les herbivores... Ce sera bon en bilan carbone moins en bilan Terrena. Ils vont pas se tirer une balle dans le pied quand même !

doubidou

oui sylvie quand toi tu trouveras ton voisin accroché a une corde , tu pourras eventuellement proposer a ses enfants et petits enfants a qui ils doivent deamnder des comptes
Pour le reste oui c'est du vent comme dit tom63, on fait une sorte de marque commerciale, ce ne sont jamais comme toutes les marques l'objectif est de faire tourner les modeles industriels , la realité c'est que le monde es t entrain de changer que les consommateurs seront de moins en moins des pigeons et qu'il va falloir s'habituer a d'autres modes de consommation

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires