Terres agricoles : Préserver l'outil SAFER»

Eva DZ

La FN SAFER dénonce les prix et le gaspillage des terres agricoles. Elle avance l'idée d'un zonage pérenne de ces terres pour freiner l'hémorragie. Jean-Paul Chabbert, président du comité technique aveyronnais de la SAFALT, est de cet avis.

- Comment les SAFER peuvent-elles intervenir pour freiner le gaspillage des terres agricoles ?

«La mise en place d'un zonage pour protéger les terres agricoles est une bonne idée que nous espérons soumettre lors de la prochaine loi de modernisation agricole promise par le gouvernement en fin d'année. Autour de ce zonage, les collectivités doivent aussi prendre conscience d'une gestion modérée.
Mais les SAFER sont pour l'heure confrontées à un gros souci : assurer leur maintien et leur financement. Les subventions en leur faveur ont en effet été divisées par trois en trois ans !
Pourtant les SAFER sont des outils indispensables, elles interviennent comme régulateurs et même moralisateurs. Elles doivent être complémentaires d'autres structures travaillant à la gestion de l'espace. Comme en Aveyron, où nous travaillons via des conventions avec les communes, les communautés de communes et le Département pour répondre au plus près des besoins.
Le rôle des SAFER est bien de préserver les terres agricoles. Nous devons nous inspirer de l'exemple de l'Allemagne qui avec un développement économique meilleur qu'en France, consomme trois fois moins de foncier. Des solutions existent, à nous de creuser les pistes. Les SAFER peuvent contribuer à cette mission».

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier