Terres de Jim : zoom sur les animations

BOURDIN Justine

Terres de Jim : zoom sur les animations
20160826_TDJanimation.jpg - © Thomas Rabiller et Alexis Gillet, en charge des animations de Terres de Jim

Terres de Jim 2016 approche à grand pas. Bientôt s’ouvrira la plus grande fête agricole en plein air d’Europe à Landevieille. Et pour sûr, les animations rythmeront les trois journées.

A
la manœuvre pour les animations, la commission animation a eu du travail cette
année. Les animations diverses et variées seront à la fois impressionnantes,
divertissantes ou éducatives. Thomas Rabiller, responsable animation et moiss
batt cross, est installé dans la commune de Coex, en GAEC familial avec ses
parents. C’est une structure laitière qui produit chaque année 800 000 litres
de lait avec des prim’Holstein. Ils ont aussi 25 vaches allaitantes de race limousines
le tout sur 107 ha.

Alexis
Gillet, responsable de la mini-ferme, est salarié dans le GAEC La Gaillardière dans
la commune de Commequiers. 4 associés sont gérants de cette structure laitière
qui produit 1 700 000 litres de lait grâce à leurs prim’Holstein et aux 300 ha
cultivés.

Tous
les deux ont préparé pour Les Terres de Jim un programme d’animation qui
comblera petits et grands. Au programme de ces trois journées : Les fameux
concours : labour, labour équin, concours des races parthenaise, et
normande, dix de conduiteMais aussi les rugissantes moiss
batt cross, une démonstration de moto free style, le concert d’Epsylon, vol de
drône, tonte de moutons, chiens de troupeau, démonstration de déchiqueteuse à
bois, montage de legos, miniatures, défi fermier, bandas … 

(Le planning est
disponible sur notre site internet : www.lesterresdejim.com)

Grâce
à la commission animation, les visiteurs ne s’ennuieront pas. Ils retrouveront
aussi nos deux animateurs vedette : Delphine Bisson et Jean-Robert
Rocheteau. Le duo de choc rappellera les moments forts aux visiteurs. 

Source Agri85

Publié par BOURDIN Justine

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier