Tourisme : Bienvenue à la ferme : une nouvelle présidente

vendee agricole

Le réseau vendéen des fermes à la petite fleur a une nouvelle présidente : Agnès Mandin qui veut gagner de nouveaux adeptes à l'accueil à la ferme parmi les agriculteurs.

« Chez nous on produit de la qualité et on la produit devant vous. Y a pas plus transparents que chez nous». Agnès Mandin, nouvelle présidente de Bienvenue à la ferme Vendée, est très chatouilleuse sur le bien fondé de la réputation de son réseau qu'elle est prête à défendre bec et ongles ». Elle l'a montré la semaine dernière à l'occasion de la réunion annuelle des adhérents où elle a pris le relais d'Antoine Priouzeau qui vient d'accéder à la présidence du relais de Vendée des Gîtes de France.
Agnès Mandin, donc, connaît bien son métier de l'accueil à la ferme qu'elle pratique d'abord par goût et depuis longtemps. C'est aujourd'hui une activité économique au même titre que les autres dans son exploitation céréalière en non labour, en bordure de marais poitevin et à deux kilomètres à l'ouest de Luçon. Avec son mari, François et leur fils Damien, elle a créé et elle gère un camping à la ferme accessible aux handicapés et aux classes. Car sa ferme est dite aussi « pédagogique ».

« On peut en vivre très bien »

Agnès Mandin voudrait s'atteler à étoffer son équipe en persuadant des agriculteurs de venir les rejoindre. En France, les adhérents Bienvenue à la ferme sont 5500 mais ils ne sont que 57 en Vendée et ils n'étaient que 25 il y a 12 ans. « Chez nous les agriculteurs se sentent producteurs mais peu sont d'emblée près à accueillir chez eux et à se confronter directement au client ». Et puis déplore-t-elle, « trop de patrimoine immobilier a été cédé ou abandonné » « Mais il y a encore des chose à faire, estime-t-elle. « Il y a ici un vrai potentiel ».

Mais peut-on en vivre ?

« Mais bien sûr ! Certains parmi nous travaillent avec des structures modestes et ils en vivent cependant très bien ».
Enfin un type d'accueil lui tient particulièrement à coeur, comme celui d'enfants à la ferme. « Tout simplement, explique-t-elle pour vivre dans une famille avec un papa et une maman. Ce dont beaucoup d'enfants sont privés ou n'on jamais connu. Les services sociaux sont très demandeurs de cette formule et c'est rémunéré. Des agriculteurs accueillent déjà des enfants chez eux avec le Secours catholique ou le Secours populaire. Pourquoi ne le feraient-ils pas dans ce cadre ? ».

Les types d'accueil Bienvenue à la ferme

-Vente de produits de la ferme
-Ferme auberge
-Goûter ou casse-croûte à la ferme
-Ferme équestre
-Chasse à la ferme
-Ferme pédagogique
-Ferme de découverte
-Vacances d'enfants à la ferme
-Gîtes et chambres d'hôtes
-Camping à la ferme
-Location de salle
-Accueil de camping car

Projets 2009

-Réunions « Eductour professionnel » àChallans, Luçon, Pouzauges, et La Roche-sur-Yon)
-Eductour OTSI dans le Marais Breton
-Printemps de Bienvenue à la Ferme (25 et 26 avril + rando gourmande)
-Développement de l'activité accueil de camping-cars
-Mise en oeuvre des marchés de producteurs de pays
-Remise de paniers Bienvenue à la Ferme au vainqueur du Vendée Globe et à Vincent Riou
-Voyage d'étude en Nord Pas de Calais et Belgique et congrès de Grenoble.

Le bureau de Bienvenue

Le bureau élargi de Bienvenue à la ferme c'est : Agnès Mandin, Antoine Priouzeau, Michelle Sorin, Gabrielle Morin, Sylvie Chartier, Alex Servant, Gaétan Mérieau, Emmanuelle Chatelier, Béatrice Vrignaud et Isabelle Annonier.

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier