Transport 44 tonnes : Les agriculteurs et routiers s'impatientent

Les agriculteurs et les transporteurs routiers ont dénoncé les « atermoiements » de l'administration qui, selon eux, retardent l'autorisation du transport routier à 44 tonnes pour les produits issus de l'agriculture.

Le 30 avril, Nicolas Sarkozy avait donné son feu vert à cette mesure réclamée de longue date par les filières agricole et agroalimentaire, rappellent la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) et la Fédération nationale des transports routiers (FNTR).

Cette autorisation devait être effective « dès l'été » 2010, avait promis le chef de l'Etat. Six mois après cette décision, « la FNSEA et la FNTR ne comprennent pas que les textes réglementaires d'application ne soient toujours pas parus ». « Elles regrettent les atermoiements des ministères concernés par la mise en oeuvre de cette disposition, au premier rang desquels le nombre d'essieux des ensembles routiers et la liste des produits transportés ».

Le poids maximal autorisé pour les camions est actuellement de 40 tonnes en France, contre 44 tonnes dans la plupart des Etats européens, mais plusieurs dérogations existaient déjà dans la réglementation française, notamment dans les opérations de transport combiné rail-route ou aux alentours de zones portuaires maritimes ou fluviales.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires