UE : Le revenu agricole européen en légére baisse de 1,7% en 2014 (Eurostat)

UE : Le revenu agricole européen en légére baisse de 1,7%  en 2014 (Eurostat)

Le revenu agricole moyen semble poursuivre sa baisse dans l'UE en 2014 (- 1,7%), tiré vers le bas par la chute des prix des productions végétales, d'après les premières estimations des différents pays membres.

Vingt pays enregistrent une baisse du revenu agricole par actif, la pire en Finlande à -22,8%, tandis que les agriculteurs slovènes (+13,3) sont en tête de ceux bénéficiant d'augmentations, selon ces premières estimations de l'office européen des statistiques Eurostat.

En France, les revenus agricoles  repartent légèrement à la hausse (+1,2%) après une chute de 16,4% en 2013. Mais attention, il s’agit ici du revenu généré par toutes activités agricoles (et les activités secondaires non agricoles non séparables) au cours de l'année civile 2014.  Le résultat courant avant impôts (RCAI) des exploitations françaises moyennes et grandes 2014 sera dévoilé en fin d’après-midi par le ministère après la réunion de la Commission des Comptes de l’Agriculture.

Cette diminution du revenu européen, après celle de 1,3% enregistrée  en 2013, "résulte d'une baisse du revenu agricole réel (-4,0%) en partie compensée par une réduction de la main-d'oeuvre agricole (-2,3%)", selon un communiqué d'Eurostat.

Réduction des prix des productions végétales

L'agriculture européenne a surtout été pénalisée par une "réduction significative, de 9,5%, des prix de la production végétale", avec notamment une chute de 24,5% pour les pommes de terre, de 14,7% pour les graines oléagineuses et de 13,9% pour les céréales.

Cette baisse a été "partiellement atténuée par une hausse de 3,8% du volume" de la production végétale. Les prix ont aussi baissé de 2,8% pour la production animale, en particulier pour les porcins (-6,1%) et les bovins (-5,2%), ceux du lait progressant par contre de 2,1%.

La valeur de l'ensemble de la production agricole devrait reculer de 3,4%, ajoute Eurostat.

La Copa-Cogeca, le principal lobby agricole européen, n'a pas exclu que la baisse s'aggrave, une fois pleinement pris en compte les effets de l'embargo russe sur les produits agroalimentaires européens. "L'aide aux producteurs de lait, de viande porcine et bovine et de fruits et légumes touchés par la crise russe est donc cruciale", souligne cette association.

* Le revenu agricole ne doit pas être confondu avec le revenu global des ménages agricoles, car il ne comprend pas les revenus provenant d'autres sources (activités non agricoles, salaires, prestations sociales, revenus de la propriété).

France UE

 

 

Source AFP / Eurostat

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier