UE-Mercosur : Paris réaffirme son opposition à la reprise des négociations

B.BOUCHOT d'après AFP

Le gouvernement français n'était pas favorable à la reprise des négociations entre l'Union européenne et le Mercosur et je maintiens cette position », a dit le ministre français, Bruno Le Maire.

Mercredi à l'issue du 4e sommet UE-Brésil, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a déclaré vouloir toucher le coeur des Français pour les convaincre de conclure cet accord commercial. M. Le Maire a cependant estimé qu'il en allait « de la vie de beaucoup de producteurs et d'éleveurs en France et dans les pays européens », jugeant qu'il ne fallait pas brader les « intérêts agricoles européens ». « L'agriculture ne doit pas être la variable d'ajustement des négociations commerciales internationales. Nous sommes allés à l'extrême limite de ce que nous pouvions faire en terme de concessions à l'OMC et en terme de négociations entre le Mercosur et l'Union européenne », a-t-il plaidé.

Les 27 pays de l'UE et le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay, plus le Venezuela en cours d'adhésion) avaient rouvert en mai dernier des négociations pour un accord de libre-échange. Le Mercosur est le principal concurrent de l'Europe en matière de produits agricoles.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires