Un Sommet d'Or pour le porte-outils radiocommandé Robogreen

Raphaêl Lecocq

Un Sommet d'Or pour le porte-outils radiocommandé Robogreen
Radiocommandé, Robogreen peut affronter des pentes de 52 % (Doc Energreen)

Grâce à ses chenilles, le porte-outils peut réaliser différents travaux sur des pentes jusqu'à 52%, tout en maintenant l'opérateur à une distance de 150 m

Sécuriser les chantiers et/ou repousser les limites d'exploitation de certaines parcelles : telles sont les vertus de l'automoteur à chenilles Robogreen. L'engin mérite doublement son titre d'automoteur puisqu'il se déplace et travaille sans la présence d'un opérateur embarqué. Celui-ci peut se tenir à une distance de 150 m du porte-outils et en contrôler toutes les fonctions par commande radio. Un joystick à commande proportionnelle permet de contenir le porte-outils dans une plage de vitesse comprise entre 0 et 7 km/h. Son moteur de 40 ch entraîne différentes pompes hydrauliques dédiées à l'entraînement des chenilles en caoutchouc, à l'attelage et à l'animation d'un outil frontal : broyeur, fraise rotative, faucheuse à lame, herse rotative, brosse rotative de désherbage, tarière, lame à neige, balayeuse. Robogreen est l'oeuvre du fabricant italien Energreen, lequel est distribué en France par Dario Développement (31).

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier