Une association dénonce la maltraitance de chevaux dans un abattoir canadien

Une association de défense des animaux a dénoncé la maltraitance dans des abattoirs canadiens des chevaux destinés à l'exportation, demandant à l'Europe "d'intervenir sans délai pour sanctionner les abus constatés dans ces abattoirs".

"En décembre 2011, la Coalition canadienne pour la défense des chevaux (CHDC) a rendu publiques des scènes d'abattages de chevaux filmées en caméras cachées chez la société Les Viandes de la Petite-Nation montrant de nombreux chevaux victimes d'étourdissements ratés", révèle l'association L214 dans un communiqué.

  "Sur des images difficiles à regarder, on voit le personnel s'y prendre à plusieurs reprises et jusqu'à 11 fois sur des animaux en souffrance. Par ailleurs, les vétérinaires sont quasiment toujours absents du poste d'étourdissement", s'indignent les défenseurs des animaux.

  "Ces pratiques contreviennent aux normes européennes s'appliquant à l'abattage des animaux, qui s'imposent pourtant aux pays tiers fournissant l'UE. La réglementation exige notamment un étourdissement efficace et indolore", ajoutent-ils.

  De son côté, Brigitte Gothière, porte-parole de L214, a demandé "à la Commission européenne de suspendre les importations de viande chevaline du Canada", estimant que "l'Union européenne et les clients français des abattoirs canadiens sont co-responsables de la maltraitance de ces chevaux".

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier