Une charte de médiation proposée à FARRE et FNE

FARRE FARRE

Une charte de médiation proposée à FARRE et FNE

Suite à la médiation qui s’est tenue le 27 septembre dernier à l’Assemblée nationale entre les représentants de l’Agriculture et ceux de l’Environnement, le Médiateur Maître Francis Teitgen a adressé vendredi 5 octobre une charte de médiation aux deux parties prenantes : Farre (Forum de l’Agriculture Raisonnée Respectueuse de l’Environnement) et FNE (France Nature Environnement).

La charte proposée aux deux parties acte les points sur lesquels aucune avancée ne paraît envisageable et ceux, au contraire, sur lesquels des progrès peuvent être enregistrés. Elle liste également un certain nombre de principes d’actions et propose une procédure de travail. Farre et FNE manifestent ainsi leur volonté de développer le dialogue en l’élargissant à terme à l’ensemble des représentants des agriculteurs ainsi qu’aux autres acteurs de la chaîne de production et de consommation.

Les ministres de l’Agriculture et de l’Écologie ont salué cette démarche de médiation en soulignant le « besoin d’aller vers un dialogue constructif où la question de l’environnement n’est pas vécue comme une contrainte » pour Stéphane Le Foll et la nécessité d’ « une démarche représentative de ce que doit être un nouveau partenariat écologique » pour Delphine Batho.

Farre et FNE vont soumettre cette charte à leurs instances internes respectives. Elles feront part des suites qu’elles souhaitent y donner.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 3

fredd

c'est inoui , des gens pour qui le hobby est de contester tout ce qui s'est fait depuis 50 ans chargés de determiner des politiques publique en matiere agricole... ; assurement on aura des loups dans toutes les zones d'elevage , on cultivera surtout des cipan et on devra tenir compte des dejection des sangliers dans le bilan azoté : pauvre france

Enervé

Et ils servent à quoi tous ces organismes ??? A part à ponctionner du budget et se faire mousser !!!

jememare

farre ou fne quelle légitimité ? il n'y a pas d'élection et pourtant dans toutes les commissions.
ce sont des représentants que d'eux mèmes et quels sont leurs ressources (taxes , argent public)rat des villes et rat des champs devrait eux aussi s'unirent contre ce racket financier et démocratique .

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier