Une femme tuée lors d’un contrôle laitier sur une exploitation

Anne Sophie LESAGE

Une femme tuée lors d’un contrôle laitier sur une exploitation

Ce mercredi matin, une jeune femme de 25 ans, est décédée alors qu’elle réalisait un contrôle laitier sur une exploitation.

Le drame est arrivé ce mercredi matin sur une exploitation laitière de Mayran, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Rodez. La jeune femme, salariée de la chambre d’agriculture se rendait sur l’exploitation laitière pour y réaliser un contrôle laitier. Le contrôle laitier permet de mesurer la performance des vaches ; quantité et qualité du lait.

Cette visite aurait déclenché la colère de l’exploitant mais c'est son frère, un homme de 47 ans, qui se serait emporté et aurait poussé la jeune femme dans un étang d'eau glacée. Tombée en arrêt cardio-respiratoire, elle est décédée sur place.

Selon RTL, l’exploitant a été placé en garde à vue par la brigade de recherche de Rodez. Une enquête est en cours pour déterminer la cause de la mort.

Le contrôleur ne vient pas pour sanctionner

Interrogé par CentrePresse, journal local de l'Aveyron, le président de la chambre d’agriculture, précise que la jeune femme "assistait à la traite du matin pour conseiller l’éleveur. Ce contrôle devait se passer lundi matin, je ne sais pourquoi il a été décalé de deux jours". 

Jacques Molières a également précisé à CentrePresse, que le contrôleur n’est pas là pour sanctionner, "mais pour aider, accompagner l’agriculteur. Dans un élevage, les vaches doivent être régulièrement contrôlées, des prélèvements sont effectués sur le lait pour mesurer les taux protéiques, butyriques... À partir de là, le technicien peut donner des conseils à l’éleveur..."

Lors de sa conférence de presse suivant le Conseil des ministres, Stéphane Le Foll a dénoncé un "événement grave" et précisé que, selon les premiers éléments de l'enquête, ce n'était "pas le chef d'exploitation" qui était "l'auteur du crime".

Sur le même sujet

Commentaires 15

martex

Il n'y a pas de mots pour qualifier cet acte IGNOBLE. L'auteur ne pourra jamais assez " payer " pour cela . Pas d'excuse possible , ne parlez pas de crise agricole , pas d'explication à ce fait sordide . LA PRISON POUR TOUJOURS .LA PRISON A VIE .
Pauvre jeune femme ... Mourir ainsi , affreux .
Je présente mes condoléances à sa famille .
Même la justice ne pourra réparer ce drame .

beberino

CONDOLEANCE A LA FAMILLE DE LA VICTIME c est un geste innaxeptable
metont pas tout l monde dans le memme panier pour autant!!!!

fab

Condoléances à la famille, Ce drame aurait pu être évité, avec les tensions aujourd'hui les visites d'exploitations sont à éviter, on n’envoie pas une jeune personne seule!!!!

drienne

ceci est tres malheureux ne mettons pas ca sur la faute a la crise agricole ceci est bienun meutre
condoleances a la famille

Dav25

Stop au commentaire stupide!!
Une jeune femme meurt à 25 ans ceci est un meutre.

Sincères Condoléances à la famille

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier