Une IGP pour la raclette de Savoie !

Anne Sophie LESAGE

Plat convivial des tables d’hiver, l’incontournable raclette, plus précisément : la Raclette de Savoie ! Bénéficiant désormais du label européen «Indication Géographique Protégée», gage de qualité lié au terroir. Le cahier des charges de l’IGP raclette de Savoie est très précis, notamment sur les races de vaches, exclusivement Abondance, Montbéliarde ou Tarentaise. Au GAEC du chaudron, ce sont des montbéliardes.

Le Fromage à Raclette de Savoie est fabriqué avec du lait cru, ce qui impose certain nombre d’exigence en terme de qualité et d’hygiène. A la coopérative laitière de Massingy, près d’un fromage sur deux, est une raclette de Savoie.

Après la fabrication, l’affinage. Pour une raclette de Savoie de qualité, les fromages sont affinés au minimum 8 semaines sur des planches d’épicéa. Les meules de Raclette de Savoie sont régulièrement goûtées par des fromagers. Ce sont ces experts qui donnent le feu vert à la mise en commercialisation. Ici, à la coopérative de Yenne, les raclettes de Savoie sont bio.

La raclette de Savoie a même sa tournée : le raclette de Savoie Show ! Organisé par le syndicat de la raclette de Savoie, cet événement a pour objectif de faire connaître les qualités du fromage à raclette. Cette dégustation au pied des pistes ravi les petits et les grands gourmands. L’occasion de mettre en avant les qualités indéniables de la 249ème IGP française, sur les 1400 produits protégés européens.

Retrouvez l'émission sur l'IGP Raclette de Savoie tournée au Salon International de l'Agriculture, sur le plateau de CampagnesTV : 

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier