Une installation caprine sur de bons rails

CA 63 LEDUC/FOURNIER

Une installation caprine sur de bons rails
Marie Philibert a posé ses bagages dans le Livradois-Forez

A la recherche d’une exploitation caprine sur les départements du Rhône, de la Loire ou du Puy-de-Dôme, Marie Philibert a finalement posé ses bagages dans le Livradois-Forez, à Saint Just de Baffie près de Viverols.

S’installer dans le Puy-de-Dôme

 « Je cherchais une structure que je puisse faire tourner toute seule, je ne voulais pas arriver comme nouvelle associée dans une société existante. Au final,  l’élevage de Saint Just correspondait le mieux à mes critères et mes envies ». Le projet d’installation est monté avec Agnès Pérignon, conseillère d’entreprise de la Chambre d’Agriculture. Le démarrage d’activité se fait avec 30 chèvres, la totalité de la production est transformée et vendue à la ferme, sur un marché et à des restaurateurs, épiciers lors d’une tournée. En régime de croisière, le cheptel devrait compter 45 chèvres pour 28.000 litres de lait transformés.

Construction et démarchage

Entre le moment où Marie obtient la Dotation Jeune Agriculteur (mars 2012) et les premières mises-bas va s’écouler près d’un an. Ce laps de temps est consacré à la construction d’une fromagerie de 60 m² et le démarchage de clients de proximité : supérettes, restaurateurs … Avec ses premiers fromages, Marie retourne ensuite voir ses prospects et donne à chacun quelques fromages « pour goûter ». L’accueil est très favorable, les intentions d’achat deviennent des commandes. De même, Marie apprend qu’une ville lance un marché le samedi matin et cherche des producteurs. La jeune éleveuse est retenue. Marie fait justement remarquer qu’elle s’est constituée elle-même sa clientèle : « je n’ai pris la place de personne, mes clients restaurateurs ou les supérettes n’avaient pas de fromages de chèvres à leur carte. Sur le marché du samedi, je suis la seule en fromages de chèvres ». Et nombreux sont les clients qui viennent désormais à la ferme pour acheter directement leurs fromages. A force de ténacité et de beaucoup de travail, Marie Philibert fait sa place dans la campagne de Saint Just. 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier