Une parcelle boisée bien gérée rapporte un plus économique

CA 63 BOISSIER

Une parcelle boisée bien gérée rapporte un plus économique
un stage pour permettre au éleveur de mieux valoriser les parcelles boisées de leurs exploitations.

Pour donner aux agriculteurs, propriétaires de bois, les clés pour mieux valoriser cette ressource, le CRPF et la Chambre d'Agriculture ont organisé une formation.

Une parcelle boisée bien gérée rapporte un plus économique

Des besoins issus de la base

Afin d’analyser les besoins d’exploitantsagricoles propriétaires de bois, le Centre régional de la propriété forestière(CRPF), et la Chambre d'Agriculture, ont mené une enquête auprès d’eux. Uneaction prolongée par des visites, envers ceux qui souhaitaient mieux valorisercette ressource. Forts des résultats obtenus sur le terrain, ces organismes ontorganisé une formation adaptée aux attentes ainsi répertoriées

Une parcelle boisée bien gérée rapporte un plus économique

Le bois une ressource à valoriser

Dominique Jay et Marc Lafaye, du CRPF, ont alors pour desagriculteurs propriétaires de bois, animé sur 2 jours, en salle et sur leterrain, un stage pour mieux valoriser les parcelles boisées de leursexploitations.

Les participants ont passé en revue, les outils et lestechniques à leur disposition pour bien faire. De la connaissance de latypologie des bois, au contrat pour les vendre, tout a été mis en œuvre par lesformateurs, pour les aider à mieux appréhender les retombées économiques, d’uneparcelle boisée bien gérée.

Une parcelle boisée bien gérée rapporte un plus économique

L’importance d’un contrat écrit

Un constat ? Beaucoup n’avaient pas idée de la valeurde leurs bois. Et tous se sont interrogés sur le contrat de vente…

En effet souligne Thierry Roche responsable du serviceformation de la Chambre d'Agriculture, « l’importanced’un contrat écrit passé avec l’acheteur les a surpris. Or ce type de contratpermet de marquer les responsabilités de chacun. » Et de rappeler qu’encas de tempête, si le bois déjà vendu est à terre, l’acheteur, sans contratécrit passé, peut se désister.

A relever que les sorties sur le terrain pour procéder à descubages, pour marquer des coupes sur des parcelles avec différents types debois, a particulièrement intéressé les participants.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier