Une passion de génération en génération

Catherine Perrot

Tonique, bientôt 13 ans, meilleure reproductrice du concours, avec Alexia, Frédéric Julaud (et Hugo, 8 mois), Ludovic Lecoq, ses éleveurs, et André Julaud, celui qui l’a fait naitre.
Tonique, bientôt 13 ans, meilleure reproductrice du concours, avec Alexia, Frédéric Julaud (et Hugo, 8 mois), Ludovic Lecoq, ses éleveurs, et André Julaud, celui qui l’a fait naitre.

Le concours interrégional grand ouest de la race blonde d'Aquitaine s'est tenu du 12 au 14 juin, à Châteaubriant. Organisé par le syndicat des éleveurs de la race blonde d’Aquitaine de Loire-Atlantique, il a réuni près de 400 animaux, venus de vingt départements du grand ouest de la France.

Tonique n’était pas la plus belle vache du concours interrégional grand ouest de la race blonde d’Aquitaine, qui s’est tenu le week-end dernier à Châteaubriant. Mais c’était la plus méritante : à presque 13 ans, elle a déjà eu 12 veaux, en 10 vêlages. « C’est une super vache », selon Pascal Milon, technicien de l’OS blonde, qui l’a présentée pour le prix de meilleure reproductrice du concours, le 14 juin : « Cette fille de Léo a écrasé toutes ses concurrentes. Ce prix, c’est celui de toute une carrière ! ».
Pour ses éleveurs, les trois jeunes associés du Gaec des Jonquilles, de Beslé sur Vilaine, Alexia et Frédéric Julaud, et Ludovic Lecoq, ce prix est presque plus important que celui, plus prestigieux pourtant, de championne suprême du concours, obtenu avec leur vache Harmonie. « Dans notre Gaec, nous n’avons qu’un petit troupeau de blondes, avec seulement 25 vêlages par an », raconte Frédéric. « Mon père, aujourd’hui en retraite, a commencé à avoir des blondes en 1989. Il en est tombé amoureux. La blonde, chez nous, on l’élève par passion ! »
« C’est mon père qui a fait naître Tonique. Alors, je lui ai proposé de venir nous rejoindre pour recevoir le prix ». Sur le podium, également, Hugo, 8 mois, le fils d’Alexia et de Frédéric. « Cette photo-là, c’est sûr que nous allons l’encadrer ! » assurent les éleveurs.
Cette consécration d’une passion, transmise d’une génération à l’autre, résume bien toute l’ambiance du concours interrégional ouest qui s’est tenu pour la première fois en Loire-Atlantique. Les quatre juges, David Acheritogaray (64), Daniel Carrie (32), Éric Ceron (31), Nicolas Dayde (81), tous venus du « berceau de la race », l’ont bien souligné : « Le niveau était très haut. Les animaux étaient très homogènes Cette qualité vient du berceau, car on leur a vendu des animaux à l’origine. Mais ils sont su bien la travailler et l’améliorer. Nous avons pris beaucoup de plaisir à juger ce concours. »

Département organisateur, la Loire-Atlantique a raflé presque tous les prix spéciaux. Déjà sacré lors du dernier concours général agricole, le Gaec Menet réalise une moisson impressionnante : prix mâle jeune et espoir, prix de femelle adulte, prix d’élevage, prix de qualités bouchères mâle et femelle et prix de descendance mâle et femelle. Venu de l’Orne, le Gaec Lorin-Bossuyt obtient quant à lui un très beau prix d’ensemble.
Le syndicat des éleveurs de blondes, présidé par Christophe Derouin, a pu compter sur l’ensemble de ses troupes, et sur le soutien de plusieurs sponsors, pour faire en sorte que ce grand concours, le deuxième le plus important en France, soit une grande réussite. Plus que les prix prestigieux obtenus, ce que retiennent surtout les membres de ce syndicat, c’est le dynamisme et la disponibilité des adhérents, et le fait que de nombreux éleveurs, peu habitués des concours(2), aient participé, et même gagné des prix !

(1)Harmonie est à retrouver en Une de cette édition. Le palmarès complet est disponible sur agri44.fr.  (2)Tel Pascal Cossard (et pas « Dossard », comme indiqué par erreur dans l’article), qui repart avec un premier prix de section pour son taureau « Juillet », dont c’était la toute première sortie (lire en p. 28 de l’édition du 29 mai dernier).

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires