Une vidéo pour faciliter sa déclaration Pac

Christian Fournier

Une vidéo pour faciliter sa déclaration Pac

Les agriculteurs souhaitant faire leur déclaration sur le Net bénéficient d'une vidéo d'information qui les guide dans leur démarche.

Depuis 2003, il est possible pour les agriculteurs du Cantal qui le souhaitent de faire par Internet leur déclaration de surfaces afin de bénéficier des aides de la Pac. La télé-déclaration n'est pourtant pour l'heure utilisée que par 20 % d'entre eux, alors qu'elle est censée leur simplifier les choses. Pour les en convaincre, la DDAF, l'association Agri 15 et la Chambre d'agriculture ont réalisé une vidéo d'information accessible par le Net et qui vient d'être présentée aux agriculteurs de Condat et Murat à l'occasion d'une séance de visioconférence à la Maison des services de Murat. “L'objectif est que ce processus se développe, et que les agriculteurs continuent de remplir cette déclaration dont on exagère la complexité, mais sans laquelle ils perdent une partie importante du contrôle de leur exploitation”, expliquait à cette occasion le président de la Chambre d'agriculture, Louis-François Fontant.

Simplifier les choses

“À travers cette action, l'outil Agri 15, destiné notamment à faciliter l'utilisation des techniques d'information et de communication, démontre toute son utilité. Nous sommes actuellement dans la période des déclarations de surfaces qui représente un véritable enjeu pour chaque agriculteur puisqu'elle conditionne les aides qui lui sont attribuées. Tout ce qui permet de simplifier les choses, comme l'informatique, doit être utilisé, notre souhait étant que le maximum d'agriculteurs soient autonomes et utilisent dans cet esprit la télé-déclaration” poursuivait Louis- François Fontant. “80 % de télé-déclarations dans les trois ans, c'est l'ambition du ministère et c'est aussi la nôtre”, complétait, d'Aurillac, le directeur de la DDAF, Christian Soismier. Michel Teyssedou, président d'Agri 15, se félicitait lui de cette visioconférence qui permettait aux agriculteurs présents de poser toutes questions utiles, “une première qui démontre ce que la technologie au service des agriculteurs et du monde rural cantalien peut leur apporter en termes de gain de temps, de productivité, en leur évitant de se déplacer. Chaque abonné à l'ADSL ou via une salle équipée CyberCantal, peut ainsi profiter de ce dispositif gommant les inégalités du territoire dans un Cantal qui a des ressources”.

Gagner du temps et de l'argent

En 2008, le souhait est que 25 % des agriculteurs se mettent à la télé-déclaration, avec un enjeu : une déclaration parfaitement remplie. L'objectif est aussi de généraliser cette technologie en la complétant en termes d'un visio-accueil, contre, actuellement, une hotline et l'accueil classique de la DDAF et des conseillers de la Chambre d'agriculture. Une télé-déclaration qui, en résumé, a ouvert le serveur de la DDAF à chaque agriculteur et dont la vidéo, réalisée par Couleur Cantal, en donne le mode d'emploi. Une démarche qui, pour Christian Soismier, “va permettre à chacun de faire des économies de carburant et de papier, dans l'optique du Grenelle de l'environnement, ligne fixée au plan national”.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.
Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Source journal L'Union du Cantal »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier