Var : Oenotourisme : Novelli promet la création d'un label d'ici la fin de l'année

Le secrétaire d'Etat au Tourisme Hervé Novelli a annoncé à La Motte (Var) que le « dossier prioritaire » de l'oenotourisme trouverait « sa concrétisation d'ici la fin de l'année » avec la création d'un label.

« Il y a 7,5 millions de touristes, dont 2,5 d'étrangers, qui viennent en France pour découvrir la viticulture », a-t-il indiqué à des représentants du tourisme varois et de la filière viticole au cours d'une réunion. Le Conseil supérieur de l'oenotourisme, mis en place en mars, travaille sur la définition des territoires pour qu'ils soient labellisés « vin et patrimoine », a expliqué le secrétaire d'Etat.

Il appartiendra ensuite aux préfets, en s'appuyant sur ce « cahier des charges », de retenir les territoires à labelliser, avec l'objectif d'une centaine d'ici trois ans. « Jusqu'à présent, nous n'avons pas assez fait », a estimé M. Novelli, insistant sur « la forte potentialité des vacanciers à toucher » aussi bien à la viticulture qu'à l'oenologie.

Citant l'exemple du Var, il a défendu l'identité du vin rosé et de ses territoires. « C'eût été insupportable que le rosé soit ravalé au rang d'un simple coupage entre le blanc et le rouge. C'eût été un scandale que le rosé ne soit pas reconnu comme un vin authentique », a-t-il déclaré, évoquant le projet de la Commission européenne d'autoriser la fabrication de vin rosé par simple mélange de rouge et de blanc, finalement abandonné.

Si « l'idée d'associer les valeurs positives de la viticulture au tourisme est une bonne chose pour le tourisme », il convient « de mettre le standard de la qualité à tous les niveaux de la chaîne: de l'accueil, à l'hébergement, à la formation des personnels, car le tourisme a besoin de visibilité », a précisé M. Novelli. Face « au fractionnement et au raccourcissement des vacances », il a également souhaité le développement du « tourisme à thèmes ou événementiel ». Dans le cadre d'une convention signée avec le ministère de la Culture, « des monuments historiques seront ouverts à l'hébergement et la restauration », a-t-il ajouté.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier