Variétés tournesol et maïs au banc d’essai de la Chambre d'agriculture

CA 63 BOISSIER

Des essais variétés tournesol et maïs mis en place par la Chambre d'agriculture, ont été visités par des agriculteurs et des techniciens, sur des parcelles situées sur la Pra Limagne Nord.

A lire

Les résultats de ces essais seront publiés dans les prochaines semaines. Vous pourrez vous les procurer auprès du Service Agronomie de la Chambre d'agriculture .

Variétés tournesol et maïs au banc d’essai de la Chambre d'agriculture

Essai tournesol

Cet essai conventionné par le CETIOM, a été mené sur une parcelle à Thuret, mise à disposition par Jacques Matheron.

Parmi les remarques faites par les participants « c’est le bon moment pour voir comment se passent les choses ; c’est bien d’avoir un tableau récapitulatif, (remis le jour-même par les techniciens du service Agronomie) ; on a mieux constaté la sensibilité aux maladies… »

Jacques Matheron a l’habitude de participer à des essais : « ils se révèlent toujours intéressants pour moi, pour les autres, car ils sont adaptés à nos terrains. » Même si c’est le technicien de la Chambre d'agriculture, qui se charge du suivi, cet agriculteur jette toujours un coup d’œil pour voir comment évolue la culture. « Et j’ai même mis un épouvantail à corbeau, car on commençait à être envahi ! »

Alexis Busserolle, animateur à la Pra Limagne Nord, a commenté les différentes variétés de l’essai, souligné le très bon potentiel de la parcelle.

« Jacques a biné 2 fois ses tournesols, on ne l’a pas fait dans l’essai. Résultat ? On va classer très propre ses parcelles, ce ne sera pas le cas pour la parcelle d’essai. » D’où des enseignements à tirer ont souligné les participants, très intéressés avec le techniciens, par ce constat.

Essai maïs

Cet essai s’est tenu sur une parcelle de Claude Denier à Bas-et-Lezat.

Les différentes variétés dont plusieurs destinées à la maïserie, ont été commentées par Frédéric Moigny du service Agronomie. Il a fait, entre autre, remarquer un vol de pyrales important, expliqué les moyens de faire face à cette situation.

Claude Denier est un habitué des essais, et se dit prêt à proposer d’en accompagner d’autres. « C’est toujours intéressant de travailler sur des essais avec un technicien de la Chambre, en dehors de démarches commerciales. »

Chacun est reparti avec ses fiches explicatives, et de l’avis général, satisfait d’avoir pu échanger des avis, des remarques.

.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires