Vendée : Le bon sens paysan

vendee agricole

Intervention du canton de La Roche-sur-Yon au congrès de la Fdsea

Messieurs les présidents de toutes les organisations commerciales, faites preuve de bon sens paysans. Regroupez l'offre, vous serez plus forts pour négocier. Comment est-il possible qu'un JB grec soit payé 4€30 au producteur, quand le nôtre n'est payé que 3€20. Réagissez vite, nous ne voulons pas obligatoirement d'une super structure unique, mais juste qu'une personne puisse parler au nom de tous.


Monsieur le préfet la coupe est pleine : BCAE ,SDAGE, directive nitrate, zones humides…Y en a marre !


Désormais, tous les matins au réveil on nous oblige à uriner dans les WC et non plus au pied de la haie bocagère ! Sinon direction la fumière via la fosse étanche. Gare à ne pas oublier de contrôler le volume, de noter l'heure précise, et le numéro de l'îlot !


Parfois pour mieux diriger et contrôler, il faut savoir assouplir et laisser du lest. C'est comme dans la contention des vaches. Quand on veut conduire un troupeau d'un point à A vers un point B, tout d'abord il faut le rassembler. Le vacher joue un rôle de contrôleur et avec son bâton, il empêche les animaux d'aller dans la mauvaise direction. Mais attention, à force de recevoir des coups, un animal apeuré peut charger, par instinct de survie. Un bon vacher sait qu'il doit savoir reculer et laisser le temps au troupeau d'aller dans la bonne direction. C'est du bon sens paysan…


Vous, les élus, vous votez des règles, des procédures, des dispositifs, des lois, tranquillement assis dans vos fauteuils rembourrés. Quand vous venez dans nos fermes, vous avez bien appris la leçon et vous nous enrobez avec vos discours.

Qui mieux que les agriculteurs peuvent appréhender les spécificités du territoire, pour rester productif tout en préservant l'environnement ? Ne laissez pas une poignée d'écolos improductifs et ignorants nous apprendre notre métier.


Les fossés existent, c'est pour faire couler l'eau. Il faut donc les curer. Si on veut palier aux étés secs, l'eau doit être stockée à proximité, de préférence dans les vallées. Ces règles se sont nos grand-pères qui nous les ont inculquées. C'est du bon sens paysan.


Ne laissez pas des touristes en hélico armés de leur appareil photo se prendre pour des prophètes à l'heure de grande écoute, et polluer le cerveau des téléspectateurs, en diabolisant toute forme d'agriculture à part peut-être le bio.


Ne laissez pas Paul Mac Cartney, ce cafard (Beatles) anglais végétarien, vous chanter ce refrain de la vache qui pète. Ne laissez pas les médias continuer à faire de la désinformation sur l'agriculture, l'environnement ou l'alimentation. Nous n'avons pas la possibilité de répondre à tous ces clichés. Vous savez bien messieurs les élus, que les journalistes se complaisent à décrire des faits divers et cherchent la polémique.


Dominique, le canton de La Roche-sur-Yon est fier d'avoir parmi ses adhérents un paysan récemment élu à la présidence de la FAO. Luc est un gars bien de chez nous ! Avec le bon sens paysan !


190 pays ont choisi un agriculteur pour relever le défi de la faim dans le monde marquant ainsi leur reconnaissance à l'égard de notre profession. Nous en sommes fiers et lui souhaitons bon vent pour son nouveau mandat.

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier