Vendée : Le Crédit agricole aux côtés des agriculteurs en 2009

vendee agricole

La Caisse régionale de Crédit agricole Atlantique Vendée vient de livrer son bilan de l'année 2009. Si ses résultats financiers restent bons, la caisse réaffirme son soutien à toutes les productions agricoles en difficulté.

« S'il est un reproche que l'on peut faire au secteur agricole, c'est de ne pas communiquer suffisamment sur ce qu'il représente réellement en termes économiques », estime Patrice Chéramy, directeur général du Crédit Agricole Atlantique Vendée. Car l'agriculture, c'est non seulement la production, mais aussi tout son amont et son aval : des fournisseurs, des transformateurs, des coopératives, des entreprises agro-alimentaires et tous leurs salariés, qui sont aussi, très souvent, des clients du Crédit Agricole…

« C'est toute une économie », assure Patrice Chéramy. Qui pèse donc plus que les 15 % que représente le marché des agriculteurs dans le chiffre d'affaires de la caisse régionale ! Pour la banque mutualiste, implantée au coeur de la deuxième région agricole française, le soutien à l'agriculture va de soi. D'autant plus que, comme le souligne son président, Dominique Alaitru, « nous connaissons bien le marché de l'agriculture, il y a de bonnes années et de mauvaises années. »

L'année 2009 figurera dans la catégorie des mauvaises. « Beaucoup de filières sont en situation délicate », poursuit le président. « Nous avons joué notre rôle pour les accompagner et les soutenir. » En 2009, on note, en effet, chez les agriculteurs, un ralentissement des réalisations de crédits à moyen terme et une progression considérable (+ 44 %) des crédits à court terme. La caisse est en effet intervenue auprès de ses clients, avec les mesures gouvernementales et en complément de celles-ci (plan Barnier, aides aux viticulteurs suite au gel de 2008, plan de soutien exceptionnel à l'agriculture…). « Nous ne devons pas avoir une vision uniquement à court terme. Nous devons jouer notre rôle d'acteur économique, jouer la proximité. N'oublions pas que nous sommes une banque mutualiste, les hommes et les femmes, pour nous, ça compte ! »

Il est un secteur lié à l'agriculture qui, en revanche, n'a pas souffert en 2009, c'est celui du financement de l'implantation de panneaux photovoltaïques. « Les demandes sont restées très soutenues », explique Patrice Chéramy. Chez les agriculteurs, comme chez les autres investisseurs, le Crédit Agricole manifeste la volonté d'accompagner ces initiatives, mais en faisant attention « à pas saturer leur capacité d'investissement avec des projets qui ne sont pas dans leur coeur de métier ».

Sortie de crise financière

D'une manière globale, tous secteurs confondus, les performances commerciales de la banque sont plutôt bonnes. « 2009 est une année de sortie de crise, mais l'environnement reste dégradé », estime Patrice Chéramy. Les particuliers ont contracté, globalement, davantage de crédits (+ 21 % de crédits à la consommation réalisés et – 15 % de crédits à l'habitat) et ont épargné davantage (sur des valeurs sûres).
Les entreprises ont investi en 2009 (crédits à l'investissement en progression de 9 % par rapport à 2008). Une situation paradoxale en période de crise, mais qui reflète le fait que « la crise a accru les écarts entre les structures les plus saines et les moins saines », selon Patrice Chéramy. De plus, comme le souligne Dominique Alaitru, cette crise a eu pour effet de faire découvrir à certaines entreprises les vertus de la banque de proximité ! Pour le Crédit agricole, l'année 2009 a été également marquée par une forte progression des crédits alloués aux collectivités locales et aux associations, renforçant, là encore, son rôle d'acteur économique majeur sur son territoire.

Repères 2009

820 000 clients dont 42 000 nouveaux
2200 salariés
1000 administrateurs
71 caisses locales
232 agences bancaires (aucune fermeture en 2009, ni en 2010)
4 exploitations agricoles sur 5 financées
Encours de crédits : + 4,4 %
Encours de collecte : + 5,9 %
Produit net bancaire : 388,96 M € (+ 3,07 %)
Résultat net : 92 M € (=)

Rendez-vous

Les assemblées de caisses locales se tiendront du 19 février au 20 mars, avant l'assemblée générale de la caisse régionale, le 31 mars, à Carquefou.

Source vendee agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier