Vendée - Vers une amélioration de la situation hydraulique

Delphine BISSON

Vendée - Vers une amélioration de la situation hydraulique
20110711_eau.jpg - ©

Dans un communiqué de presse, la préfecture de Vendée annonce "rapporter les mesures de restrictions au remplissage des retenues non pourvues de seuil de gestion".

La Vendée s’est trouvée dans une situation pluviométrique automnale très en deçà des normales de saison. Il a plu environ 100 mm au lieu de 260 mm de septembre à novembre 2017. Ce déficit est intervenu après une période sèche qui a commencé en avril dernier. Dans ce contexte, le préfet a pris des mesures de restrictions sur les prélèvements d’eau en vue de préserver les enjeux de l’eau potable, de la protection des milieux et de la biodiversité. 

En décembre le cumul de précipitations se situe entre 80 et 120 mm, ce qui est à peu près normal. Nous constatons dès maintenant les effets suivants : 

  • les volumes d’eau à « potabiliser » dans les barrages sont remontés pour atteindre 42 % du total des réserves, après être passés sous les 30 %. La vigilance reste cependant de mise puisque quelques barrages tardent à se remplir ; 
  • les débits des cours d’eau sont remontés mais ne sont pas encore stables dans tous les bassins versants ; 
  • les nappes ont évolué différemment selon leur localisation. Dans le socle, elles restent très basses, dans le marais poitevin les nappes remontent rapidement mais en partant de très bas. 

Nous sommes donc dans une situation favorable mais qui doit encore être confirmée. 

Dans ces conditions, le préfet de la Vendée vient de rapporter les mesures de restrictions au remplissage des retenues non pourvues de seuil de gestion. En ce qui concerne les 22 retenues de substitution collectives du marais poitevin, le seuil de remplissage de 13 d’entre elles a été atteint et le remplissage a commencé. Pour les autres, ces seuils seront atteints dans quelques jours. 

Source Agri85

Publié par Delphine BISSON

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires