Viande bovine : GEO et GPVB – Cavac annoncent leur union

Rédaction Vendée agricole

Les groupements viande bovine GEO et GPVB-Cavac ont signé un accord pour créer une Union de coopératives pour les productions bovines, à compter du 1er juillet 2013.

Janvier c’est le mois du blanc c’est aussi cette année la saison des amours pour les coopératives agricoles vendéennes. En effet, cinq jours après l’annonce de la fusion dans le domaine laitier des coopératives Eurial et Agrial, voici que les groupements viande bovine Cavac et GEO annoncent leur « union de leurs forces et de leurs moyens ».

Dans un communiqué du 23 janvier, Guy Mérieau, président du GPVB-Cavac, et Mickaël Bazantay, président du Groupement des éleveurs de l’Ouest indiquent que « la diminution du nombre d’exploitations, le besoin d’optimiser les coûts, notamment en logistique transport, et la nécessité de faire entendre une voix unie et forte des producteurs dans les négociations commerciales sont autant de raisons à la constitution de ce pôle ».

La nouvelle entité portera sur la totalité des métiers et des services aux 2500 éleveurs adhérents et assurera la commercialisation de près de 130 000 animaux sur une zone qui couvre les départements 17, 44, 49, 79, 85. A noter que les deux structures travaillent déjà ensemble depuis 10 ans en production ovine, via leur union Vendée Sèvres Ovin (VSO).

Pour « défendre le revenu des éleveurs »

Toujours selon le communiqué « la défense du revenu des éleveurs à travers une valorisation de l’ensemble des catégories de bovins (animaux maigres, animaux finis, reproducteurs) et la volonté d’accompagner la mise en place et la transmission des exploitations en apportant des solutions techniques, économiques et financières sont deux axes majeurs partagés par les deux groupements ».

Cette nouvelle union deviendra un outil économique « puissant », qui : « assumera l’ensemble des métiers exercés par GEO et GPVB, portera le regroupement, l’organisation et le management des compétences et conduira à renforcer la dynamique des politiques commerciales, et à unifier les règles de fonctionnement et de gestion »

Cette nouvelle organisation s’appuiera « sur une expertise technique solide pour améliorer les résultats des exploitations dans les domaines techniques et économiques : sanitaire, génétique, alimentation, gestion, qualité… »

Pour ce qui est des démarches qualité, contractualisation, export et à l’image des deux groupements qui la composent, cette nouvelle structure s’intégrera également comme « un partenaire moteur dans la construction de filières ».

Enfin, dans la répartition des rôles, la présidence de la nouvelle union sera assumée par  Mickaël Bazantay, et la direction par Mathieu Staub, directeur adjoint de Cavac.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier