Viande bovine : Les éleveurs de l'Ouest étendent leur action

Les éleveurs vont bloquer trois abattoirs supplémentaires en Bretagne, dont celui du siège du numéro un français de la viande bovine Bigard à Quimperlé (Finistère), dans le cadre d'une action nationale pour la revalorisation des prix.

Outre l'abattoir Bigard de Quimperlé, l'action doit être étendue mardi aux abattoirs Kermené (Edouard Leclerc) de Collinée (Côtes d'Armor) et SVA de Vitré (Ille-et-Vilaine), a précisé la FRSEA.

Ces opérations de blocage sont destinées à mettre la pression sur les abatteurs alors que doit se tenir aujourd'hui à Paris une réunion de la filière. La réunion interprofessionnelle a été annoncée lundi par le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire alors que neuf abattoirs du groupe Bigard en France sont bloqués dans le cadre d'une action « à durée indéterminée » entamée dimanche soir par les éleveurs.

La FNSEA, la Fédération nationale bovine et les Jeunes agriculteurs exigent du groupe Bigard un retour à la table des négociations interprofessionnelles et une hausse moyenne de 0,60 euro/kg du prix d'achat de viande bovine. Ils font valoir une hausse de 35% de leurs coûts de production ces dernières années alors que le prix de rachat est resté quasi inchangé.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier