[Vidéo] Un nouveau Président pour la FNCUMA

Sophie ORIVEL

Logo FNCUMA

Luc VERMEULEN a été élu nouveau Président de la FNCUMA lors du Congrès National des Cuma les 24 mai 2016 à Angers. Originaire du Cambrésis dans le Nord (59), Luc Vermeulen,​ 5​0 ans, a baigné jeune dans le monde de la coopération et​ ​de l’entraide.​ Il a été élu Président de la FNCUMA le 24 mai, et prend ainsi pour 3 ans la suite de Stéphane Gérard.​

1988 : Installation et création de sa première Cuma

Après quelques années comme salarié agricole, il s’installe​ ​en 1988 sur l’exploitation familiale avec un BTAG en poche.​ ​Convaincu de la force du collectif, il crée en 1988 une Cuma​ ​intégrale​ (1)​, la Cuma d’Élincourt. 25 ans plus tard, la force​ ​du groupe est toujours intacte : 12 adhérents avec une​ ​cinquantaine de matériels et 320 000€ de chiffre d’affaires.

2001 : Mandat local

En 2001, son engagement s’étend à la vie locale et citoyenne ; il est élu à la commune d’Élincourt​ ​comme 1er adjoint au maire.

2003 : Nouvelle Cuma pour la valorisation des déchets verts

En 2003 en lien avec le groupe GEDA(2), il met en place une filière de valorisation de déchets​ ​verts. Son objectif est de créer des synergies entre agriculture et territoire. C’est ainsi qu’est​ ​créé la Cuma de compostage Térésol qui compte près de 70 adhérents. Son activité sera ensuite​ ​élargie à la production du lin, avec 23 adhérents pour 240 ha de récolte de lin.

2004-2010 : Du régional au national

En 2004, suite à la sollicitation de son Président, il accepte de participer au Conseil d’administration​ ​de la Fédération Régionale des Cuma Nord Pas-de-Calais.
En 2010, il est élu au Conseil d’Administration et au bureau de la FNCUMA comme Secrétaire​ ​Général adjoint. Pendant ses 6 années de mandat, il a notamment contribué à la mise en place du​ ​projet politique de la Fédération nationale, à la refonte du journal Entraid’ et à la mise en place​ ​de la réforme territoriale.

Élu engagé mais toujours sur le terrain

Depuis 2013, il gère un GAEC créé avec son fils Benjamin, le GAEC des Sittelles, sur une exploitation​ ​de 120 ha en grande culture (blé, betteraves, lin, potiron) ; il est en cours de conversion bio sur​ ​du légume plein champ (pomme de terre et oignons). Son exploitation s’est également inscrite​ ​en 2014 dans une démarche GIEE portée par la Cuma de Villers Plouich.
« J’ai toujours aimé travailler sur l’exploitation avec cette dimension collective (élevage en commun,​ ​Cuma, GIE, entraide...). C’est un véritable travail d’interconnexion, d’innovation technique et de​ ​développement de la machine où la stratégie est avant tout de favoriser le faire-ensemble plutôt​ ​que l’enrichissement personnel. »

(1) Cuma intégrale : une Cuma qui regroupe presque la totalité des matériels nécessaires à la mécanisation d’une​ ​exploitation.
(2) GEDA : Groupes d’Etudes et de Développement Agricole ; ils proposent également une gamme de services harmonisés​ ​à l’ensemble des agriculteurs du Nord-Pas de Calais.

Voir l'interview du nouveau Président

Chargement du player...

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires