Vincent Morisset, installé à Bonneuil-Matours (86) : Je fais désormais des chantiers à moins de 40 l/ha »

Carole de Boyer d'Eguilles

Vincent Morisset,  installé à Bonneuil-Matours (86) : Je fais désormais des chantiers à moins de 40 l/ha »

Vincent Morisset, 32 ans, installé à Bonneuil-Matours (86) en individuel sur 100 hectares de production céréalières en semences et porte-graine.

« J'ai d'abord pratiqué les TCS et maintenant, j'ai adopté le semis direct sous couvert, parce que je suis passionné d'agronomie. Cela me permet d'utiliser moins d'intrants, et donc de faire des économies sur les fongicides et les insecticides mais surtout, de profiter de la vie biologique du sol le plus longtemps possible. Je les réduirai encore plus à terme. Par contre, je ne peux pas encore faire d'impasses en désherbage. Avec les couverts végétaux, on piège plus de carbone. Nous avons un bilan carbone très positif. Côté carburant, c'est la grosse chute ! J'ai pourtant deux sites qui sont distants de 20/25 km.

J'ai donc un peu de route à faire, mais avec le semis direct, j'ai très peu de matériel à déplacer, ce qui me simplifie les parcours routiers. D'autant que je dois passer par des agglomérations. Ma mécanisation se résume à un tracteur, une moissonneuse-batteuse, un pulvé' et un semoir. J'ai divisé par deux ma consommation par rapport à l'époque où mon père pratiquait le labour. Avant, nous étions à 100/120 l/ha, je fais désormais des chantiers à moins de 40 l/ha et en moyenne à 60 l/ha, moisson incluse et transport malgré des terres très argileuses.

Comme je brasse très peu de sol, j'ai de toute façon des besoins de traction très limités. Mon père avait commencé à étudier la question dans les années 80, mais personne n'était capable de nous fournir le conseil. Depuis une dizaine d'années, il y a le transfert d'expériences des Etats-Unis et de l'Amérique du Sud. La France commence à compenser son retard. Par contre, pour diffuser ces pratiques, il faudra que le conseil se développe. J'ai dû faire appel à du conseil privé ! »

Source Ja Mag Novembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier