Vins d'Alsace : Cru 2008 aromatique, production en recul de 1,8%

Le millésime 2008 des vins d'Alsace, dont la production est en léger recul, présente des tonalités fraîches et aromatiques, est équilibré entre les grands cépages et marque un retour aux caractéristiques traditionnelles régionales, selon les oenologues interrogés par l'AFP.
Le climat frais mais ensoleillé durant la période des vendanges a eu un impact positif sur les arômes qui présentent un bon équilibre général, a estimé Eric Meistermann, directeur Alsace de l'Institut français de la vigne et du vin (IFV).
« Ce sera un très bon millésime, une sorte de cas d'école, un retour au classicisme des vins d'Alsace », a jugé Jean-Philippe Venck, président de la section Alsace de l'Union des oenologues de France.
Parmi les cépages, les trois dominants -riesling, gewurztraminer et pinots- donnent tous satisfaction aux experts. « S'il fallait en faire ressortir un, ce serait le gewurztraminer pour son arôme floral bien représentatif de ses caractéristiques classiques », a estimé M. Fritsch. Selon M. Meistermann, les conditions de maturité ont bien fait ressortir la complexité aromatique du gewurztraminer.
Tout en restant très satisfaisant, le riesling peut afficher des résultats plus « hétérogènes » car il a été le plus concerné par les « décalages de maturité », précoce ou tardive selon les endroits, dues aux conditions climatiques, estiment les oenologues.
Le crémant 2008 est également une réussite, ont relevé MM. Venck et Fritsch.
Le vignoble alsacien a produit 1,132 million d'hectolitres l'an dernier, un niveau en recul d'1,8% par rapport à 2007, mais stable par rapport à la moyenne sur cinq ans, selon le Civa.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier