Viticulture : Les vignerons indépendants veulent participer aux négociations sur la PAC

L'organisation des Vignerons indépendants appelle à un retour de la filière viticole à la table des négociations sur la prochaine politique agricole commune (PAC). Elle s'inquiète des arbitrages budgétaires qui pourraient la pénaliser.

En novembre dernier la Commission européenne, en dévoilant les premières lignes de la réforme de la PAC de l'après 2013, n'a pas fait mention de la viticulture et a indiqué qu'elle ne souhaitait pas inclure cette filière, ni celle des fruits et légumes, dans le champ des négociations de la PAC, souligne les Vignerons indépendants dans un communiqué.

La Commission fait valoir, selon les Vignerons indépendants, qu'en 2008 la viticulture a déjà fait l'objet d'une réforme. Une évaluation est prévue d'ici fin 2012 et la Commission propose de maintenir jusqu'en 2015 les dispositions actuelles.

Mais le syndicat, qui revendique 6.000 viticulteurs sur les quelque 30.000 que compte la France, estime que « la mise à l'écart de la filière viticole est injustifiée et a assez duré ». Les vignerons indépendants de France (VIF) demandent à être associés aux discussions et revendiquent « une part de budget correspondant aux besoins de la filière, mais aussi à son poids économique », souligne le syndicat.


Les VIF opposés à la suppression des droits de plantation

De même, l'organisation veut influer sur les orientations. Les VIF se disent ainsi opposés à la suppression des droits de plantation, une mesure prônée par Bruxelles et qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2016 mais qui pourra être prorogée jusqu'à fin 2018.

Comme pour les quotas laitiers, dont la fin est prévue en mars 2015, les droits de plantation permettent de gérer les volumes de production. Pour les VIF, la liberté de planter des vignes, qui pourrait entraîner une production excédentaire et un effondrement des prix, « serait une erreur économique et politique ».

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires