VIVEA et le FAFSEA ont signé le 2 mars 2017 au Salon de l'agriculture une convention pour accompagner les agriculteurs en reconversion

. VIVEA

VIVEA et le FAFSEA ont signé le 2 mars 2017 au Salon de l'agriculture une convention pour accompagner les agriculteurs en reconversion
Crédit photo : VIVEA

Les crises successives en agriculture et plus particulièrement celles de 2015 en élevage laitier, porcin et bovins viande, mais aussi celles de 2016 liées aux aléas climatiques, ont ébranlé le monde agricole et les impacts sont nombreux et vont contraindre certains agriculteurs et agricultrices à quitter le métier. Afin de les accompagner, VIVEA et le FAFSEA, les deux fonds d’assurance formation du secteur agricole, ont signé une convention nationale pour l'accompagnement de projet professionnel CEP (conseil en évolution professionnelle) auprès des agriculteurs chefs d'exploitation agricole en reconversion.

Qu’est-ce que le conseil en évolution professionnelle ?

Depuis le 1er janvier 2015, ce nouveau dispositif, le Conseil en évolution professionnelle (CEP) permet de bénéficier de conseils adaptés depuis l’élaboration du projet d’évolution professionnelle jusqu’à sa mise en œuvre. Le CEP se structure en trois niveaux, indépendants les uns des autres. Le premier niveau permet d’obtenir des informations concrètes. Le second niveau permet de bénéficier d’entretiens conseils personnalisés et de prestations externes. Le troisième niveau permet de disposer d’une aide pour concrétiser un plan d’action et notamment son volet formation.

Le FAFSEA qui est aussi OPACIF est habilité à dispenser des CEP. Jérôme Despey secrétaire général du FAFSEA : « Le FAFSEA a à son actif des conseillers en évolution professionnels opérationnels et présents sur l’ensemble du territoire, ayant acquis en 18 mois un grand professionnalisme à travers la réalisation de plus de 1 000 CEP de niveau 2.»

Signature d’une convention nationale

Christiane Lambert, présidente de VIVEA, Christiane Lefeuvre, Présidente du FAFSEA et Jérôme Despey secrétaire général du FAFSEA, ont signé le 2 mars au Salon de l’agriculture une convention nationale pour l'accompagnement de projet professionnel CEP auprès des agriculteurs chefs d'exploitation agricole en reconversion.

Christiane Lambert, présidente de VIVEA : « VIVEA souhaite aider les agriculteurs à définir un projet réaliste en amont de la formation et en lien avec les perspectives d’emploi locales. Je suis ravie de ce partenariat avec le FAFSEA qui devra apporter des solutions aux personnes les plus fragiles, contraintes de s’orienter vers de nouvelles activités. L’accompagnement est essentiel pour redonner confiance aux personnes, pour surmonter les obstacles et repartir dans une spirale de succès. Je suis certaine qu’ensemble, nous saurons unir nos compétences pour assurer le meilleur service ».
Jérôme Despey conclut : « Nous sommes heureux de mettre nos conseillers à la disposition des bénéficiaires de VIVEA. Nous nous engageons à mettre en œuvre tous nos moyens humains, notre expérience et notre expertise. »

Comment cela va se passer pour les agriculteurs ?

Dès appel téléphonique d’un chef d’entreprise agricole susceptible de pouvoir bénéficier d’un congé formation , VIVEA assurera un accueil individualisé et transmettra des informations au référent FAFSEA compétent du département. Ce dernier prendra ensuite contact avec le chef d’entreprise et l’accueillera pour le guider, l’orienter, travailler sur son projet professionnel. Une fois le projet défini, le référent FAFSEA contactera le conseiller VIVEA qui interviendra alors sur le financement de la formation repérée.

En savoir plus et nous contacter : www.vivea.fr et www.fafsea.com

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

duracuire

et voila la solution que nos bureaucrates ont trouvés : nous tenir la main pour sortir du métier !
que l'on a choisi par conviction ! grace a nos syndicats, chambres d'agricultures et autres bureaucraties ce que l'on nous propose pour nous aider .....! aller grossir la longue liste de demandeurs d'emploi ......"en marche la ré.... publique " mais au fait c'est en marche dans quel sens ?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires