Vivea : plus de chefs d’exploitation formés en 2015

Lise Monteillet

Vivea : plus de chefs d’exploitation formés en 2015
Christiane Lambert

Malgré le ralentissement du dispositif Certiphyto, le nombre d’actions de formation financées par Vivea* a augmenté de 3,8 % en 2015.

Selon Vivea, le taux d’accès à la formation a atteint 16,5 % en 2015. Près de 100 000 bénéficiaires ont ainsi suivi au moins une formation. « Nos contributeurs, les chefs d’entreprise agricole ont été plus nombreux à se former qu’en 2014 et ce malgré la baisse importante du nombre de formations Certiphyto », souligne Christiane Lambert, présidente de Vivea, dans le rapport annuel d’activité qui vient d’être publié.

« Dans cette période de crise, la formation a plus que jamais un rôle à jouer pour accompagner les chefs d’entreprise agricole et leur donner les moyens de s’adapter et de maintenir leurs activités », poursuit-elle.

Typologie des stagiaires

Les hommes sont proportionnellement plus nombreux à recourir à la formation que les femmes. Près de 18 % des contributeurs se sont formés en 2015, contre 14 % de contributrices. Les moins de 30 % se forment aussi davantage. 35 % d’entre eux ont participé à un stage en 2015. Les secteurs de l’élevage restent ceux qui affichent les meilleurs taux d’accès à la formation.

« En 2015, compte tenu des enjeux du secteur agricole et de la formation, nos efforts ont principalement porté sur 4 axes : le développement des compétences sur l’agroécologie et la multiperformance, l’accompagnement des chef-fes d’entreprise agricole employeurs et des filières en difficulté, mais aussi la digitalisation de la formation », explique Sylvie Bourgeois, directrice ingénierie et formation de Vivea.

*Fonds pour la formation des entrepreneurs du vivant 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires