Y’a d’la joie grâce aux JA !

UAR (L'Union Agricole et Rurale) 15 .

Y’a d’la joie grâce aux JA !

La finale départementale de labour aura lieu samedi 22 août à Chalvignac. L’équipe organisatrice des JA de Mauriac se mobilise pour en faire une journée inoubliable.

Par les temps qui courent, il n’y a pas que des agriculteurs soucieux, mécontents et révoltés. Il y a aussi, et même par-dessus tout, des professionnels passionnés, fiers de leur vocation et désireux de communiquer sur leur métier. Y’a d’la joie dans les campa- gnes ! Y’a d’l’espoir ! Y’a des manifestations heureuses ! Les Jeunes agriculteurs du canton de Mauriac le prouvent samedi 22 août en organisant à Chalvignac la finale départementale du concours de labour. Un rendez-vous agricole très attendu placé sous le signe de la convivialité. “Ce sera une journée estivale inoubliable !”, promet l’équipe organisatrice (une vingtaine de jeunes, NDLR), qui a concocté pour l’occasion un programme varié, pêchu et alléchant sur un site d’une dizaine d’hectares. Objectif : rencontrer le grand public et promouvoir l’agriculture à travers toute une série d’animations pour petits et grands.

Les JA de Mauriac organisent la finale de labour le 22 août à Chalvignac : un rendez-vous agricole placé sous le signe de la convivialité !

Clou du spectacle

À commencer par le clou du spectacle : la finale de labour à plat. Dès le petit matin pour les essais, puis tout l’après-midi pour l’épreuve proprement dite, les dix équipes en binôme - les meilleurs du département - vont s’affronter sur un terrain de deux hectares mis à disposition par David Brousse, au lieu dit Labesseyre. Profondeur, tracé, précision du sillon : le champion participera à la finale régionale de labour qui se tiendra à Riom Puy-de-Dôme le 30 août, avant peut-être de décrocher un ticket pour la finale nationale. Autre compétition de la journée, inédite depuis que la manifestation existe : un parcours d’attelage organisé et animé par les Haras nationaux d’Aurillac, ouvert à tous les passionnés de chevaux.  Pour le reste, le public pourra profiter tout au long de la journée de diverses activités gratuites : labyrinthe dans un champ de maïs avec de nombreux lots à gagner, promenades en calèche et à poney, tiercé de cochons, exposition de vaches et de matériel agricole, courses de tracteurs à pédales, structures gonflables pour les petits, démonstrations de chiens de troupeaux avec deux éleveurs de l’Acuct (association cantalienne des utilisateurs de chiens de troupeau), jeux par équipe (tir à la corde, courses en sac,…), mini-ferme et une nouveauté : le bubble-foot, dans le stade de Chalvignac investi pour l’occasion.

Six cents repas

Concernant la petite et la grande restauration, outre la buvette, les visiteurs et les participants pourront se régaler de gaufres et de glaces artisanales. Deux repas sont prévus sous chapiteau : le midi avec melon-grillades-chips-fromage-fruit et le soir avec le cochon à la broche de Genso Broche (15 euros par personne, ticket à prendre sur place), avant le bal clôture animé par le DJ Nicolas Jacquard. “On espère que l’affluence sera au rendez-vous et qu’il y aura énormément de monde”, confie Richard Rodier, président des JA du canton de Mauriac. “L’équipe s’est soudée autour de cet objectif et ça a créé de l’émulation”, apprécie de son côté Laurent Arfeuille, président du comité d’organisation. Six cents repas devraient être servis en soirée pour un évènement qui marque la fin des moissons et qui attire, chaque été, près de 1 500 personnes.

Plus d'infos à lire cette semaine dans L'Union du Cantal.

Droits de reproduction et de diffusion réservés.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier