Artificialisation des terres agricoles : halte aux bétonnières !

Artificialisation des terres agricoles : halte aux bétonnières !

Après une période d’accalmie, l’artificialisation des terres agricoles reprend de l’ampleur. Entre garder une terre agricole ou bâtir une zone d’activité, les élus ont souvent un choix cornélien à réaliser. Pourtant, la disparition des terres agricoles n’est pas une fatalité. La société est aujourd’hui beaucoup plus sensible à la protection du foncier nourricier. De nouveaux outils – comme la compensation collective agricole – offrent des perspectives plus heureuses à l’agriculture péri urbaine. Il arrive même que des hectares soient rendus à l’agriculture. Certes, ces transactions sont encore rares. Mais elles sont porteuses d’espoir pour tous les candidats à l’installation en quête de foncier. 

Sommaire du dossier