Aquitaine : Des chèques conseil pour la production biologique

Marion Ivaldi

Le Conseil régional a mis en place un système d'aide à la production biologique sous forme de chèques conseil.

“ Les chèques conseil bio sont destinés à aider les agriculteurs en conversion ou exploitant en agriculture biologique qui ont besoin d'un conseil technique ”, explique-t-on au Conseil régional d'Aquitaine. Besoin d'un conseil pour réduire ses doses de cuivre ? Besoin d'un accompagnement pour améliorer la gestion de la matière organique du sol ? La région prend en charge 80 % des frais de conseils qui peuvent porter tant sur la partie technique, que la partie économique ou commerciale. Il faut cependant que l'organisme de conseil ait été accrédité par la région. Ils sont au total 27 organismes à l'avoir été. Il s'agit notamment des chambres d'agriculture et des Civam. Le Syndicat des vignerons bio d'Aquitaine dispense des formations sur la maîtrise des doses de soufre dans le vin mais aussi des formations commerciales. “ Notre prochaine formation commerciale aura lieu en novembre sur le thème des circuits longs : négoce et export. Il y aura également un point sur la gestion des impayés ”, indique Gwenaëlle le Guillou du Syndicat des vignerons bio d'Aquitaine.

Financer à 80 % le conseil d'un expert en viticulture bio, c'est possible grâce aux chèques conseils bio. (P. Cronenberger)

Financer à 80 % le conseil d'un expert en viticulture bio, c'est possible grâce aux chèques conseils bio. (P. Cronenberger)

Financement de diagnostic de pré-conversion

Mais les efforts du Conseil régional ne s'arrêtent pas là. Une aide vient d'être mise en place pour accompagner la réflexion avant de se lancer dans la production biologique. Les producteurs peuvent ainsi se tourner vers les chambres d'agriculture pour réaliser un dossier de pré-conversion. Le Conseil régional versera 250 euros par prestation. Pour l'instant, la mesure ne rencontre pas un franc succès. Seuls deux dossiers ont été financés depuis son lancement. Certainement du fait de la méconnaissance par les vignerons de son existence…

Source Réussir Vigne Novembre 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires