Elevage porcin français : La production bio reste marginale

Dominique Poilvet

Selon une étude de l'Ifip présentée le 14 décembre dernier lors d'un colloque consacré à la production, le porc bio ne représente que 0,4 % du cheptel truie et 0,17 % de la production porcine française. C'est en Bretagne et dans les Pays de la Loire que se situe la plus importante concentration d'élevages (près de 2000 truies), suivies des régions Centre et Limousin (1000 truies).

Trois structures pour la commercialisation

La production est commercialisée par trois principales structures : Ercabio dans l'Ouest, écoule la totalité des porcs de Bio Direct (80 éleveurs, 35 000 porcs). La filière Porc Bio Coeur de France draine les élevages du Centre et de l'Est de la France, avec les groupements Copalice, Cirhyo et Agrial. Bretagne Viande Bio (18 éleveurs, 3000 porcs/an), vend ses produits essentiellement à de la boucherie artisanale. En comparaison avec les autres pays de l'UE, la production de porc bio en France est peu développée. L'Allemagne compte 18 000 truies bio et a abattu 250 000 porcs bio en 2009. Des élevages de taille importante (plus de 700 truies) sont en cours de conversion dans ce pays afin de répondre à l'augmentation de la demande des Allemands, qui sont les plus gros consommateurs de viande bio en Europe.

 

Source Réussir Porcs Mai 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 1

ber.fraysse@free

producteur artisanal de porc bio on est en manque de formation et de suivi sanitaire de meme pour l alimentation avec des cultures de la ferme?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires