[Video] Conversion en bio : une aventure sur un sentier balisé

Anne Sophie LESAGE

[Video] Conversion en bio : une aventure sur un sentier balisé

Forte tendance sur les exploitations ces dernières années, la conversion en bio. En 2014, en France, ils étaient 4% de plus à avoir choisi de changer leur mode de production pour passer à l’agriculture biologique ; soit 26.500 exploitations engagées. Une tendance nationale puisqu’au total ce sont plus d’un million d’hectares qui sont engagés.

 

Dans le Gers, ce sont 33.350 hectares qui sont engagés en agriculture biologique. Pascal Thomas éleveur de canard gras et céréalier, fait partie des 716 agriculteurs gersois à avoir fait le choix de convertir ses 90 hectares. Il a commencé sa conversion il y a 3 ans.

En bénéficiant des aides à la conversion, Pascal Thomas s’est engagé à rester en bio pour une durée minimum de 5 ans. A la fin de cet accompagnement financier, il pourra, s’il le souhaite, solliciter les aides au maintien en Agriculture Biologique pour 5 années supplémentaires.

Sur le même sujet

Commentaires 1

oulala

malheureusement non ce n'est pas un sentier balisé , 2010-2011 bascullement de pilier , 2015 a nouveau basculeement de pilier , fiasco reglementaire , aucun conseil technique competent ....bref dans nombre de departement c'est un fiasco

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires