Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter Google+ Youtube

Vos Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Viticulture
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit Agricole, informez-vous ici

Mon espace
Pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
  • Accueil
  • >
  • Aides-Primes
  • >
  • Actualités
  • >
  • Tempête Klaus : L'Etat débloque 3 M d'euros pour 64 communes landaises

29/10/10
Aides-Primes

Tempête Klaus : L'Etat débloque 3 M d'euros pour 64 communes landaises

L'Etat va débloquer 3 millions d'euros sur trois ans pour venir en aide à 64 communes forestières landaises particulièrement sinistrées en janvier 2009 par la tempête Klaus, a annoncé la préfecture des Landes.

« Le ministère de l'Intérieur vient d'informer le préfet des Landes que, suite à la demande formulée en faveur des communes forestières du département » sinistrées par Klaus, 64 d'entre elles vont se voir accorder une aide annuelle d'un million d'euros pendant trois ans en 2011, 2012 et 2013, indique la préfecture.

Cette aide viendra s'ajouter aux 500.000 euros annoncés le printemps dernier aux élus Landais par le ministre de l'Intérieur. La répartition entre les collectivités concernées « fera l'objet d'une concertation approfondie avec leurs représentants ».

« C'est une bonne nouvelle » ainsi qu'un « signe de bonne volonté de la part de l'Etat », a réagi Pierre Darmanté, le président de l'Association des communes forestières des Landes. « La mobilisation des maires a fini par payer », a-t-il encore estimé, rappelant qu'en mai dernier, une soixantaine de communes landaises avaient inscrit à leur budget primitif une aide non perçue mais, selon elles, promise par l'Etat, ce qui avait entraîné leur déferrement devant la chambre régionale des comptes pour « subvention insincère ». « Depuis, nous avons fait machine arrière, il s'agissait de mettre la pression » sur l'Etat, a indiqué M. Darmenté pour qui l'aide allouée par le ministère de l'Intérieur, si elle permet « d'enclencher le système », n'est pas suffisante.

« Le compte n'y est pas: nous avions réclamé 3 millions par an », a-t-il poursuivi. « Nous restons donc mobilisés » pour « démontrer que nous avons besoin de plus », a encore ajouté M. Darmenté.

Source : AFP

Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h