La filière bovine française peut-elle garder espoir de gagner le combat de la valeur

La filière bovine française peut-elle garder espoir de gagner le combat de la valeur

Tandis qu’apparaissent depuis peu des signes encourageants de redressement des cours des produits laitiers, ce sont les professionnels de la viande bovine qui tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Pour satisfaire les instances européennes - et profiter de l’allocation exceptionnelle (1) qui s’y rapporte, l’élevage laitier français réduit sa production. Il en résulte une décapitalisation, ces derniers mois, pour satisfaire la mesure exceptionnelle décidée par la Commission européenne de rémunérer une « non-production » temporaire. Et cela va sûrement générer la fourniture supplémentaire de quelques dizaines de milliers de tonnes de viande bovine qui ne manqueront pas de déséquilibrer encore plus un marché déjà sinistré, avec des prix à la production durablement déprimés.

Sommaire du dossier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires