30 millions d’euros supplémentaires pour moderniser les outils d’abattage/découpe

30 millions d’euros supplémentaires pour moderniser les outils d’abattage/découpe

L’appel à projets « reconquête de la compétitivité des outils d’abattage et de découpe », vise à soutenir l’innovation et la mise en place de nouveaux procédés dans le domaine de l’abattage/découpe de viandes, toutes filières animales confondues. (bovine, ovine, porcine, volailles…)

En 2014, les pouvoirs publics ont décidé de dédier une action du Programme d’investissements d’avenir (PIA) centrée sur la reconquête de la compétitivité du secteur agricole et agroalimentaire français. C’est ainsi qu’est né le P3A (projets agricoles et agroalimentaires d’avenir), doté de 120 millions d’euros sur 3 ans (2015-2017). Le Conseil Général à l’Investissement, chargé de piloter le dispositif interministériel, a désigné FranceAgriMer comme opérateur de cette action.

Soutien supplémentaire en faveur des abattoirs et des outils de découpe

30 M€ supplémentaires issus du programme d’Investissements d’Avenir qui s’ajoutent à l’enveloppe initiale de 20 M€. Soit au total 50 M€ sont consacrés à l’appel à projets « reconquête de la compétitivité des abattoirs et des outils de découpe », mesure décidée dans le cadre du Plan de Soutien à l’élevage. Le gouvernement s’est dit « pleinement conscient de la nécessité d’amplifier la stratégie d’innovation des opérateurs du maillon abattage-découpe qui participe de la nécessaire reconquête de la compétitivité des filières animales. »

Instruction des dossiers

Les dossiers sont analysés à réception tout d’abord en terme d’éligibilité1 puis les porteurs de projets sont auditionnés. Au cours de l’entretien, les dossiers sont jugés sur leur contenu innovant, impact commercial et financier, impact environnemental, impact économique et social et enfin l’intégration du projet au sein du secteur ou de la filière concerné. Délai maximum pour la délibération est établi à 3 mois.

1 : L’appel à projets est ouvert notamment :

- aux entreprises d’abattage, de découpe et de transformation de viandes de boucherie (bovins, ovins, caprins, équins, porcins, gibiers d’élevage,) et de volailles (volailles de chair, palmipèdes à foie gras) et de lagomorphes, quelle que soit leur taille, bénéficiant d’un agrément sanitaire et situées en France métropolitaine ;

- aux outils d’abattage et de découpe sous maîtrise d’ouvrage des investisseurs publics (notamment collectivités territoriales et leurs groupements) ;

- aux équipementiers et constructeurs ;

- aux organismes de recherche, instituts techniques agricoles et agro-industriels et centres techniques se livrant à des activités de développement expérimental et d’innovation dans le secteur de l’abattage, découpe et transformation de viandes.

Un projet candidat peut être porté par une ou plusieurs entreprises. 

Source Ministère de l'Agriculture et FranceAgrimer

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires