80 éleveurs bovins manifestent à Paris

Sophie CARON

Quatre vingt éleveurs de bovins, en provenance de Saône-et-Loire et de la Nièvre, accompagnés d'une vache et son veau, sont venus manifester mercredi à Paris leur « ras-le-bol » face à la crise qui touche leur secteur depuis plusieurs années.

Parmi les mesures qu'ils réclament, les éleveurs demandent une « année blanche », c'est-à-dire la possibilité de reporter le remboursement de leurs emprunts ainsi que les intérêts. Cette mesure permet d'alléger leurs trésoreries mais le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a déjà dit à plusieurs reprises son opposition à une aide identique pour tous les éleveurs, préférant du cas par cas.
Les manifestants dénoncent une baisse de leurs revenus depuis plus de quatre ans. Une baisse due à l'augmentation des coûts de production alors que les prix de vente de la viande ne suivent pas. A cette crise s'est ajoutée la sécheresse de ce printemps qui a encore plombé les trésoreries.
Pour ne pas vendre ses bêtes et perdre ainsi son capital, l'un des manifestants Emmanuel Bernard, éleveur depuis 18 ans à Cercy-la-Tour (Nièvre), a expliqué qu'il se payait 400 à 500 euros par mois depuis deux ans. Marié et père de deux enfants, M. Bernard reconnaît que la famille vit grâce au salaire de sa femme.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier