Agréments chinois de produits animaux français : quelles opportunités à venir ?

CA SA

Agréments chinois de produits animaux français : quelles opportunités à venir ?

Si le goût des chinois pour les produits laitiers français est connu, la « première » que constitue l’agrément de trois entreprises françaises de charcuterie en mars 2014, à l’occasion de la venue en France du président Xi Jinping laisse espérer une meilleure ouverture aux viandes françaises du plus grand espace de consommation du monde.

Les produits carnés français les plus « visibles », en Chine, sont sans conteste des pièces de porc congelé, et en particulier des épaules et des abats. Avec plus de 30.000 tonnes en 2013, le volume s’est accru de 19 %. Cependant, on observe une légère régression des volumes début 2014. Ce segment a constitué plus des neuf dixièmes des 122 millions d’euros du chiffre d’affaires français réalisé en 2013. On peut y ajouter l’exportation de reproducteurs et de semences destinés à l’amélioration génétique, notamment en race porcine.

 

Les Chinois ont une appétence particulière et achètent certains produits que le marché domestique dédaigne, comme les oreilles et les pieds de porc, et plus récemment les pattes de volailles.

 

En revanche, si la consommation de viande bovine se développe très fortement en Chine, le marché reste fermé à l’Europe pour cause d’ESB et se fait  donc au profit exclusif des viandes australiennes, néo-zélandaises et sud-américaines, au demeurant plus compétitives.

 

En matière de produit élaborés, l’ouverture est réelle mais l’essentiel du chemin reste à parcourir. A l’image des produits espagnols et italiens qui l’ont précédée, la charcuterie française doit miser résolument sur le haut de gamme, associé à une identification forte au terroir. Désormais, pour le jambon cuit, le jambon de Bayonne et le saucisson sec rouergat qui ont obtenu le droit de se vendre, il ne reste plus qu’à convaincre des acheteurs…

Source Prisme : la note de conjoncture Agriculture et Agroalimentaire

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier