Besnoitiose : GDS France se mobilise pour indemniser les élevages infestés

GDS 23 GDS Creuse

Besnoitiose : GDS France se mobilise pour indemniser  les élevages infestés

A l’occasion de leur Assemblée Générale du 14 avril 2017 à Lille, le réseau des G.D.S. a décidé de se mobiliser pour accompagner les éleveurs techniquement et financièrement dans la lutte contre la Besnoitiose.

La Besnoitiose, maladie parasitaire des bovins transmise par des insectes piqueurs (Taons, Stomoxes), connait une forte extension en France et en Europe depuis quelques années. Longtemps présente dans le Sud-Est de la France, la maladie a récemment été diagnostiquée au Nord et à l’Est.
Non transmissible à l’Homme, la Besnoitiose a un impact économique lourd pour les élevages atteints : frais de soin et de dépistage supplémentaires, moins-value commerciale, réforme précoce des animaux atteints et mortalité.
L’introduction d’un animal contaminé dans un élevage est généralement la cause de l’apparition de nouveaux foyers, et il n’existe aucun vaccin disponible en France ni traitement permettant de guérir les animaux.
Dans ce cadre, G.D.S. France a réuni, depuis 2015, un groupe d’experts et de spécialistes de la maladie pour élaborer des mesures de maîtrise, mais également des outils pour communiquer sur la maladie et sur ses impacts.
Par ailleurs, la décision prise à Lille vise à favoriser l’élimination des animaux infectés et à limiter la diffusion de la maladie par un dépistage des animaux en sortie de foyer à destination de l’élevage. Les G.D.S. verseront ainsi, à partir de leur Fonds national de Mutualisation, une aide de 100 € par animal infesté éliminé et de 6 € par analyse réalisée en sortie de foyer, et ceci jusqu’en 2020.

Pour Michel Combes, Président de GDS France, « cette décision du réseau des G.D.S. s’inscrit pleinement dans leurs missions d’organisation et d’accompagnement des éleveurs français face à tous les dangers sanitaires ».

Les éleveurs concernés peuvent dès à présent se rapprocher de leurs G.D.S. pour plus d’informations

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier