Bien dans ses bottes : rencontre avec Laurie

Raphaël Lecocq

Depuis quelques années, le bien-être animal s'est invité dans les débats de société. Quiconque a un jour chaussé des bottes pour déambuler dans une stabulation, une salle de traite, une pâture ou encore une estive a pu mesurer à quel point le bien-être des bêtes mobilisait les éleveurs jour et nuit, toute l'année.

Et on ne parle pas du soin qui entoure veaux, vaches, cochons, moutons, volailles, lapins etc., faisant le voyage à Paris à l’occasion du salon de l’agriculture. Au salon justement, Pleinchamp a pris de le parti de s’enquérir du bien-être... des éleveurs.

Samedi 3 mars 2018 : Laurie, stagiaire, fête ses 20 ans au salon

Que serait l’agriculture sans les stagiaires ? BDSB (Bien dans ses bottes) ne pouvait évidemment pas passer à côté d’un ou d’une représentante de cette cohorte de bottes qui laisse ses empreintes dans toute exploitation agricole. C’est tombé sur Laurie Le Royer. Avec trois camarades du lycée agricole de Laval (Mayenne), elle donne la main aux éleveurs de Rouge des Prés et de Bleu du Maine qui concourent à Paris. Elle fait aussi la promotion de la Saosnoise, une race de conservation à petits effectifs, dans le cadre d’un appel à projet du Conservatoire de race des Pays de Loire (CRAPAL). Laurie est en 2ème année de BTS productions animales. Elle se verrait bien travailler dans le conseil en élevage ou dans la nutrition animale. Sans exclure de rejoindre l’exploitation familiale. C’est sa première participation au salon. Bien dans ses bottes Laurie ? Comment pourrait-il en être autrement alors qu’elle fête, ce samedi 3 mars, ses 20 ans. Bon anniversaire Laurie !

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires