Collecte de lait : le quota ne sera pas atteint

S C

Les éleveurs attendent la mise à l’herbe des animaux pour relancer la production à moindre coût

A deux mois de la fin de la campagne 2012/2013, les volumes collectés depuis avril 2012 en France laissent anticiper une nette sous-réalisation des quotas à l’inverse de la situation allemande, selon les dernières estimations de FranceAgriMer.

En janvier 2013, et pour le septième mois consécutif, la collecte de lait de vache est en retrait : elle recule de 3 % par rapport au mois de janvier 2012. Les  premières estimations de FranceAgriMer prévoient également un retrait  d’environ 2,5% en février 2013.

Une baisse liée au prix du lait qui tarde à augmenter pour répondre à la flambée du coût de l’alimentation animale et qui impacte donc les marges bénéficiaires des éleveurs et pénalise la production. « Les éleveurs attendent la mise à l’herbe des animaux pour relancer la production à moindre coût », explique le ministère de l'Agriculture dans sa lettre de conjoncture Agreste.

La production augmente en Allemagne, Danemark, Pologne....

 En cumul d’avril 2012 à janvier 2013, la collecte est en retrait de 1,9% par rapport à la même  période de l’an passé et retrouve un profil proche de la moyenne des cinq dernières années. A deux mois de la fin de la campagne, la collecte cumulée fin janvier (corrigée de la matière grasse) se situe à 1,2 million de tonnes sous le quota théorique calculé pour la campagne 2012/2013, ce qui  laisse présager une forte sous-réalisation.

Dans l’Union européenne, la situation est très hétérogène d’un pays à l’autre. Au Danemark et en Pologne, la collecte reste très dynamique malgré un profil qui semble conduire à un dépassement du quota en fin de campagne. En Allemagne, la production augmente et se rapproche de la référence nationale, grâce notamment à une revalorisation du prix du lait. Au Royaume-Uni, la collecte reste très déprimée.

collecte lait
aliments

Source Agreste Conjoncture

Sur le même sujet

Commentaires 5

cl35

chez nous en bretagne si moi je dépasse mon quota ce qui mon cas ma laiterie va me payer 50/1000 litres !!!!!!!!!!!!!! alors non

boucle416

Quota non realisé? ça vous surprend? Ce n'est qu'un debut, les producteurs en ont marre d'etre pris pour des c...

jobi

Dommage de faire son quota ne pas nourir ces vaches laitieres est un non sens,une alimentation desequilibrée entraine un deficit qui se repercute les mois suivants,sterilite ,production laitiere à venir car trop prendre sur ces reserves peut etre prejudiciable

damien36

Si le prix était légèrement (pour ne pas qu'on puisse dire que c'est trop ambicieux) révalorisé, les éleveurs français feraient peut-etre leur quota??

pietin 113

Chez nous dans le sud,la FDPL nous disait que si on ne faisait pas notre quotas ,les bretons le fairaient...bizare,se seraient ils encore trompes?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires