Des céréales en montagne pour améliorer l’autonomie fourragère

CA 63 BOISSIER/FOURNIER/VASSIAS

Des céréales en montagne pour améliorer l’autonomie fourragère
Acquérir l'autonomie fourragère

Agriculteurs et techniciens ont visité la plate-forme des céréales de montagne, mis en place par l'Association Céréales de Montagne, pour montrer que la conduite des céréales est importante pour améliorer l'autonomie alimentaire des fermes.

L’obtention de références

Des céréales en montagne pour améliorer l’autonomie fourragère

Tous les résultats de la plate-forme seront publiés et disponibles pour les éleveurs après moisson et enregistrement des rendements obtenus.

Explications par Stéphane Violleau de l’équipe fourrage de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, sur les essais méteils et les doses de semis triticale, pois et vesce à mettre.

Une vitrine des différentes espèces

Implantée au GAEC de l’Etang à Sauvessanges, la plate-forme intéresse les éleveurs aux confins de la Loire, la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. La plate-forme regroupe une masse d’informations techniques nécessaires pour produire des céréales en zone de montagne.La plupart des questions que se posent les éleveurs ont été prises en compte. « Je sème de l’orge ou du triticale ? Quel rendement je peux espérer ? » La vitrine des différentes espèces et variétés disponibles, a permis de se forger un premier avis en végétation avec des indicateurs de résistance au froid et aux maladies.

Frédéric Moigny de l’équipe Agronomie de la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, montrent les principaux adventices présents sur les céréales de montagne.

Les céréales, le méteil

Concernant la conduite des céréales, les éleveurs adoptent souvent des itinéraires simplifiés, aussi bien en fertilisation qu’en traitements. Plusieurs  protocoles de fertilisation, herbicides et fongicides (bas intrants, raisonné et sécurité, avec les coûts des interventions) ont été testés. L

Le méteil (mélange de céréales et de protéagineux) est aussi une ressource fourragère qui se développe, notamment depuis la sécheresse de 2011. Les mélanges testés à Sauvessanges seront ensilés en immature prochainement.

triticale + pois + vesce

Le désherbage

Un espace spécifique au désherbage a été également implanté sur la plate-forme pour comparer divers protocoles d’intervention  (désherbage  d’automne et rattrapage au printemps ou désherbage de printemps seul), ainsi que le coût des traitements réalisés.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier